article comment count is: 4

Qui voudra d’une femme aussi indépendante ?

Et pourtant, elles doivent trimer pour en arriver là. À mériter un bon poste dans l’entreprise. À dépenser sans vivre au crochet de qui que ce soit. Le tout pour qu’au final, la société accorde le mérite à un amant fantôme. Témoignage. 

Nadia* est une jeune femme de 32 ans. Issue d’une famille modeste, elle a passé trois ans sans trouver de travail après ses études universitaires. Après maints dépôts de dossiers de candidature pour un éventuel poste, maintes interviews qui n’ont rien donné, elle a fini par en décrocher un poste dans une agence de voyage. De simple secrétaire, elle a gravi les échelons jusqu’à devenir cheffe d’une succursale de ladite agence. Le tout grâce à la sueur de son front et à son travail acharné. Elle venait d’avoir tout juste trente ans, un petit ami avec qui elle prévoyait de fonder un foyer, tout allait bien dans le meilleur des mondes. Cependant, les choses ne se sont pas déroulées comme prévu. 

Un découragement pour les hommes

« Iyo ugiye gutera imbere abakugwanya baba benshi. Basanze wicaye mu biro bati urya ntiyize arabahenda. Babonye ufise butike, ngo rirya tunga niryo yivye ! » (Une pensée pour Willy Leonard Niyomwungere, parti trop tôt). Quand elle est arrivée à la tête de la succursale, beaucoup de bruits ont circulé sur son compte. « Comment une jeune femme de son âge peut grimper si vite les échelons? ». « Elle a sûrement couché avec son patron pour avoir le poste. Jolie comme elle est, ce ne serait pas étonnant !» et j’en passe. Et quand elle a voulu contracter un crédit auprès de sa banque pour s’acheter une voiture, les choses se sont gâtées. Son couple n’y a pas survécu. Robert*, son copain la quitta du jour au lendemain. Il s’était lassé d’entendre tout ce qui se racontait sur elle, d’autant plus que lui accumulait de petits boulots qui ne lui rapportaient pas grand-chose. Il s’était toujours senti inférieur à elle malgré les efforts qu’elle faisait pour le mettre à l’aise. Au final, il avait préféré croire les autres plutôt qu’elle. Cela ne s’est pas arrêté là. Car, la famille aussi s’en est mêlée. Pour sa mère, c’était de sa faute si ses fiançailles étaient rompues. Une fille ne peut pas s’acheter de voiture avant le mariage. Cela décourage les hommes et renvoie une mauvaise image. « Tu ne trouveras jamais de mari si tu as une voiture maintenant. Qui voudrait d’une femme aussi indépendante? Déjà que tu as 32 ans…».Oui, parce que la pression du mariage pesait aussi sur elle.

Mais depuis quand… ?

Mais depuis quand une femme ne peut pas avoir un bon poste juste par la sueur de son front ? Depuis quand une femme qui a une bonne situation financière est forcément une p***te ? Depuis quand ne peut-on pas s’acheter de voiture quand on est une jeune femme pour mériter un mari ? Quand est-ce que les hommes considèreront une femme qui gagne plus qu’eux comme un atout pour le foyer et non comme une rivale ? Quand est-ce que les parents comprendront qu’il est impératif aujourd’hui d’éduquer leurs filles dans l’optique d’être indépendantes? Il est temps que les choses changent.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. Il faut que les choses changent parce que quoi que tu es les gens parleront de toi que tu soit femme au foyer ou femme indépendante ils auront quelque chose à dire alors soyons ce que nous voulons avançons dans ce que nous voulons sérieusement de ma part je rêve d’être une femme indépendante qui gère sa propre entreprise donc ma belle je t’encourage continu de travailler parce que personne ne connaît les efforts que tu as fournit et au moment propice ton homme va venir parce que c’est Dieu qui donne mais pas le travail ou les dires. Soit courageuse

  2. Très intéressant. Ce sont des mentalités souvent liées aux coutumes et moeurs mais les gens doivent changer de pensées et accepter que les femmes et filles peuvent faire mieux que les hommes et exceller dans leurs métier.
    Elles sont intelligentes comme les hommes et sont capables de contribuer au développement de leur foyer et du pays.
    Aux garçons et hommes, une femme ou une fille a les mêmes besoins que nous, leur promotion c’est un atout considérable pour vous.
    Quelques fois,la promotion de certaines femmes a été à d’origine des mauvais comportement aboutissant souvent au divorce, ce qui est un très mauvais exemple. Votre développement ne devrait pas être source de mépris plutôt source de joie et plus de respect à ton époux