La polygamie, un mal qu’on doit continuer à combattre

Les couples vivant en concubinage avaient jusqu’à la fin de l’année 2017 pour régulariser leur union, selon l’ultimatum lancé par le président de la République. Un marathon de mariages s’est fait remarquer  sur tout le territoire national. Mais pour certains couples, envisager un mariage monogame est tout bonnement impossible, au grand malheur de leur progéniture. Lire plus La polygamie, un mal qu’on doit continuer à combattre

Prendre le bus à Buja : « Et mes 20 francs alors ? »

Le coût des transports en communs a été revu à la hausse à Bujumbura, de 350 à 380 FBU. Cette hausse qui peut sembler insignifiante pour quelques nantis provoque désespoir et résignation chez les moins aisés. Et comme un malheur ne vient jamais seul, il se fait que les pièces de 10 et 20FBU qui pourraient servir de monnaie de rechange se comptent sur le bout des doigts, obligeant les clients à payer 400FBU, malgré eux. Lire plus Prendre le bus à Buja : « Et mes 20 francs alors ? »

Élections 2020 : s’inscrire, un droit ou une obligation?

Désormais, on peut se faire renvoyer de l’école parce qu’on n’a pas une attestation d’inscription au référendum et au scrutin de 2020. Certaines écoles de Gitega ont même dû suspendre les travaux de ce mercredi 14 février 2018, pour obliger leurs élèves à s’enregistrer. « L’inscription serait-elle devenue une obligation? », s’interroge le blogueur Ntore.

Lire plus Élections 2020 : s’inscrire, un droit ou une obligation?

Amabanga y’abubatse : mu nzu ya mutego, bigenda gute ?

Kur’uyu wa 14 ruhuhuma, isi iriko irahimbaza umusi wahariwe abakundana. Mu rukundo, na cane cane hagati y’abubatse, ukurangura amabanga y’abubatse biri mu nkingi z’urukundo rwabo. Ariko bose ntibiborohera, na cane cane ababa muri « mutego », inzu y’inkingi imwe, ikagira n’icumba kimwe rudende. None babigenza gute ? Egide Nikiza yaraganiriye na bamwe mu bari mu miryango y’abatwa bakiba muri mwe n’izo nyubakwa. Lire plus Amabanga y’abubatse : mu nzu ya mutego, bigenda gute ?

Saint-Valentin : « Vive le célibat, je ne dépense rien aujourd’hui ! »

Le 14 février, jour de la Saint-Valentin, est considéré dans de nombreux pays comme la fête des amoureux. Pourtant ce qui est perçu par certains comme une journée spéciale, d’autres le voient autrement. Pour les célibataires de Bujumbura comme le blogueur Carrel Ntunga, les petites/grandes attentions de ce jour coûteraient trop cher. Le célibat est alors la meilleure échappatoire. Lire plus Saint-Valentin : « Vive le célibat, je ne dépense rien aujourd’hui ! »

Université du Burundi : inscriptions en mode peau de chagrin

Début février 2018, le conseil rectoral de l’Université du Burundi s’est réuni en conseil extraordinaire pour réfléchir sur une question prégnante : le manque d’engouement des aspirants étudiants pour les universités publiques. Mais qu’est-ce qui pousse les étudiants à ne pas s’inscrire ? Le blogueur Cédric Bahimpundu a interrogé quelques-uns.

Lire plus Université du Burundi : inscriptions en mode peau de chagrin

Burundi: « Ongera imishahara, gwiza ubuzi, aho kuzibira abagenda kwiga mu mahanga! »

Leta y’Uburundi iheruka gufata ingingo zijanye n’ukuzibira abanyeshure bagenda kwiga mu bihugu nk’Ububirigi, Amerika n’Ubufaransa. Kubwa Chançard Abimana, “ukwongera imishahara n’ukugwiza ubuzi ni zo ngendo zari zibereye”. Lire plus Burundi: « Ongera imishahara, gwiza ubuzi, aho kuzibira abagenda kwiga mu mahanga! »

Le commerce ambulant : à quand la fin de la chasse aux sorcières ?

Il ne se passe un jour sans qu’on assiste à une course effrénée entre la police et les vendeuses de rue. Malgré l’interdiction de ce commerce en centre-ville, celles qui   passent outre à cette injonction s’exposent à des traitements parfois disproportionnés. Lire plus Le commerce ambulant : à quand la fin de la chasse aux sorcières ?

voir plus d'articles D
Chargement...