Tous les articles par Patrick Nimpagaritse

La famille Rwagasore : quelle fin a-t-elle connue?

Le 1er juillet de chaque année, le Burundi célèbre son indépendance obtenue grâce au prince Louis Rwagasore. Si la mort de ce dernier est connue du grand public, celle de sa famille directe ne l’est curieusement pas, laissant champ libre à des spéculations de toutes sortes. Le blogueur Patrick Nimpagaritse s’est entretenu avec un historien et la sœur du héros de l’indépendance. Lire plus La famille Rwagasore : quelle fin a-t-elle connue?

À quand la réouverture des marchés rénovés en Mairie de Bujumbura ?

Sur financement de l’Union européenne, la mairie de Bujumbura vient de réhabiliter ou rénover six marchés situés dans différentes zones de la mairie de Bujumbura. Le 30 mai 2018, la mairie de Bujumbura prévoyait l’ouverture de 4 des marchés réhabilités, Kinama, Jabe, Ruziba et Musaga. Sauf que ce rendez-vous n’a pas été respecté, et les commerçants sont obligés d’attendre une nouvelle date… Lire plus À quand la réouverture des marchés rénovés en Mairie de Bujumbura ?

Burundi : la diaspora peut-elle contribuer au développement dans le contexte actuel ?

Le ministère des relations extérieures  compte organiser au mois de juillet une semaine de la diaspora  avec  comme thème « Contribution de la diaspora au développement». Une occasion pour la diaspora selon le  ministère de s’impliquer davantage dans développement de leur pays d’origine. Cependant, au regard des divisions dans notre société, peut-on espérer quelque chose de cette semaine ? Lire plus Burundi : la diaspora peut-elle contribuer au développement dans le contexte actuel ?

Mairie de Bujumbura : où vont les sommes colossales de l’impôt foncier ?

Depuis 2017, l’impôt foncier collecté au niveau de la mairie de Bujumbura ne cesse de s’accroître. Presque deux milliards pour l’année 2017. « Où va tout cet argent ? », s’interroge le blogueur Patrick Nimpagaritse, qui a approché le personnel de la mairie. Lire plus Mairie de Bujumbura : où vont les sommes colossales de l’impôt foncier ?

Référendum : l’opposition burundaise a-t-elle échoué ?

Le 17 mai 2018, les Burundais étaient appelés aux urnes. L’élection référendaire les attendait. Considérée par l’opposition comme antidémocratique, une partie de cette dernière avait appelé au boycott du scrutin. Au vu du déroulement du vote, quel est le message pour les opposants au pouvoir ? Lire plus Référendum : l’opposition burundaise a-t-elle échoué ?

Établissement des responsabilités et qualification des crimes : la CVR réussira-t-elle ?

En collaboration avec  l’université du Burundi, la Commission Vérité  et Réconciliation a organisé le mercredi 23 mai 2018 à l’Hôtel source du Nil une conférence publique  autour du thème : « Établissement des responsabilités dans le cadre de la justice de transition ». « Au vu du passé et du présent de notre pays, La CVR réussira-t-elle  vu la délicatesse du  travail  qui l’attend? », s’interroge Patrick Nimpagaritse. Lire plus Établissement des responsabilités et qualification des crimes : la CVR réussira-t-elle ?

Burundi : abantu bakora urubanza rwo kuganduka kabiri babikura kuki ?

Mu Burundi, bisigaye bimenyerewe ko iyo hagize uwitaba Imana, bamugandukako incuro kabiri, bivanye n’uko yari afise incuti zisabagiye irya n’ino mu ntara zitandukanye. Ivyo bisigura iki none? Ababikora baba bagamije iki? Nimpagaritse Patrick arabituyagira. Lire plus Burundi : abantu bakora urubanza rwo kuganduka kabiri babikura kuki ?

Pourquoi les intellectuels burundais semblent-ils invisibles ?

Sous d’autres cieux, on les voit sur les plateaux télé, on les entend sur les ondes de radios, on consulte leurs articles et ouvrages ou on les lit dans les colonnes des journaux. Mais chez nous, l’intellectuel semble presque invisible. Pourquoi ? Le blogueur Patrick Nimpagariste a rencontré Pascal Niyonzigiye, intellectuel burundais et docteur en Relations Internationales. Lire plus Pourquoi les intellectuels burundais semblent-ils invisibles ?

Non, la Regideso ne peut à elle seule électrifier tout le Burundi

La Regideso, entreprise étatique, règne en maître dans la production et la distribution de l’eau et de l’électricité sur tout le territoire national. Mais au vu des problèmes énergétiques que connaît le Burundi, dépendre d’une seule structure ne serait-ce pas contre-productif ? Et si la concurrence était la vraie solution ? Analyse du blogueur Patrick Nimpagaritse. Lire plus Non, la Regideso ne peut à elle seule électrifier tout le Burundi

voir plus d'articles D