article comment count is: 1

Les préliminaires dans le couple, un truc de citadins ?

Quels sont les avantages des préliminaires dans un couple ? Que pensent certains Burundais de cette pratique perçue comme réservée aux seuls citadins ? Réflexions de notre blogueur, en prolongement d’une discussion avec des mécaniciens à Ruvumera.

Il y a quelques semaines, j’accompagnais un ami à Ruvumera pour faire réparer sa mobylette. De loin, les mécaniciens nous font les yeux doux. Ils nous proposent leurs services avec insistance. Après quelques minutes de marchandage, un d’entre eux parvient à nous convaincre. Il s’agit de Ndayisaba, un jeune marié, réputé expert de ce genre de motocyclette. Il se met vite au travail.

Mais ce qui captive le plus mon attention, ce n’est pas sa manière de redresser les torts de notre moto. C’est plutôt le sujet autour duquel porte la conversation. Comment font-ils pour satisfaire leurs femmes et ainsi leur éviter d’aller chercher le plaisir ailleurs ? La plupart de mes interlocuteurs, ayant laissé leurs épouses à l’intérieur du pays, se doivent d’être performants dans le lit conjugal.

Une pratique à géographie variable ?

Je ne comprenais pas pourquoi tout le monde sollicite l’intervention de Ndayisaba avant que les autres ne parlent. C’est lorsque j’apprends qu’il vient de se marier et qu’il est novice dans ce game que je me rends compte que ses collègues sont curieux de savoir comment s’est déroulée sa première fois. Et d’un ton timide, notre mécanicien ne donne pas trop de détails. « Les choses se sont bien passées, je n’ai eu aucun souci », confie-t-il.

Ils commencent à parler bas, indistinctement. « Peut-être qu’il n’a pas osé embrasser sa femme. Il aurait plus à nous dire si c’était le cas », spéculent les collègues. Et à Ndayisaba de répondre : « Pourquoi voulez-vous  imiter ces enfants qui sont nés en ville ? Pensez-vous que c’est facile d’embrasser une fille de la campagne qui y voit un manque de bonnes manières ?  Ces choses-là, c’est pour les citadins. Nous, nous contentons de la vraie partie. Là où les grands hommes se doivent d’assurer ». 

D’une pierre plusieurs coups

Selon l’experte Catherine Solano, médecin sexologue française et chroniqueuse sur RFI dans l’émission priorité santé, les préliminaires, c’est tout ce qui fait monter le plaisir et prépare le corps à une relation sexuelle. Ce sont, non exhaustivement, les mots d’amour, les baisers, les câlins et tout consort. Mais malheureusement y faire recours semble ne pas être le fort de certains Burundais. Et pourtant, ils s’avèrent très indispensables et peuvent sensiblement baisser les cas de viol conjugal ou l’insatisfaction sexuelle à base d’éjaculation précoce.

Si les statistiques évoquent 37% des femmes en manque de préliminaires en France, on est en droit de se demander ce qu’il en est chez nous. Il faudrait comprendre que faire l’amour ne se limite pas qu’aux échanges pénétratifs. Les préliminaires sont des ingrédients qui augmentent le degré d’attachement et qui, faisant office de préambule, augurent une relation sexuelle réussie.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)