article comment count is: 5

« Ghosting », « Stashing », « Benching »… ces revers odieux de l’amour

Les relations interpersonnelles évoluent avec le temps. Avec la libéralisation des mœurs et du couple, de nouveaux phénomènes en matière de rencontres et de séduction ont fait leur apparition et sont affublés de nouveaux noms. Voici la première partie du lexique des comportements mufles et populaires en amour.  

1. Le « Ghosting » ou la disparition fantomatique

Se faire « ghoster » désigne le fait que celui ou celle avec qui on est en relation d’amour décide de nous rayer de sa vie et préfère disparaître sans un mot, plutôt que de donner une explication. Bien sûr, cette personne pourrait très bien envoyer au moins un texto, vu la multitude des moyens de communication dont nous disposons aujourd’hui. Mais non, c’est trop lui demander. 

2. Le « Zombieing » ou la technique du mort-vivant

Le « Zombieing » découle du « Ghosting » évoqué ci-haut. Vous dépassez le fait d’avoir été quitté sans explication, mais voilà que votre ex, après x temps, revient vous hanter à coup de messages ou de « likes » nonchalants sur les réseaux sociaux. Cependant, le zombie ne revient pas réellement dans votre vie. Il vient juste vérifier que vous êtes toujours réceptif (ve) à son charme. C’est ainsi qu’il vous enverra de manière régulière des messages du type : « Hé, ça fait un bout de temps ! Qu’est-ce que tu deviens ? » .

Chers ex, faudrait à un moment savoir ce que vous voulez !

3. Le «Stashing »  ou l’amour planqué 

Ce terme vient du verbe anglais « to stash » qui signifie « cacher », « planquer », « mettre de côté ».  Votre partenaire vous aime, certes, mais n’assume pas. Il ne vous présente ni à ses amis ni à sa famille. Il n’accepte d’apparaître sur aucune de vos photos. Il vous interdit même de le faire de votre côté. Jalousie ou manipulation ? Bonne chance pour le découvrir !

4. Le  « Breadcrumbing » ou les miettes de l’amour

La personne vous envoie quelques signaux d’intérêt par-ci par-là, sème des poussières de drague quand elle en a envie et vous, vous êtes à sa merci. Elle apparaît, disparaît, réapparaît. Bref, elle ne vous donne que des miettes de son temps, de « son amour ». Et vous, vous attendez que les choses se concrétisent, en vain. Maskini…   

5. Le « Brush off » ou l’émiettement de la relation 

« L’amour s’en va, l’amour revient, il nous ressemble […]», chantait Fréderic François. Parfois il s’en va et ne revient jamais, malheureusement. Les ruptures, on connaît. Mais si l’on connaît tous plus ou moins les signes annonciateurs, il y a cette étape qu’on se plaît parfois à ignorer pour se préserver, celle ou les signaux de désintérêt de votre partenaire envers votre personne (ibimenyetso simusiga) se manifestent vraiment. C’est le “Brush off” ou l’avant-rupture.  

6. Le « Benching » ou le banc de touche de l’amour

Le Benching  aka « le banc de touche de l’amour », c’est le fait de ne pas se fixer sur une seule conquête et de conserver plusieurs personnes sous le coude, sur le banc des « remplaçants », au cas où la personne avec qui on sort régulièrement s’engage dans une autre équipe. Astucieux, non ? 

7. Le « Sneating » ou le goût du gratuit 

Cette technique consiste à accepter des rencards uniquement dans l’espoir de se faire inviter au restaurant avec l’idée bien sûr, de ne jamais revoir la personne après ce fameux repas, qu’il ait été bon ou pas d’ailleurs ! Les gens qui aiment les choses gratuites, Dieu vous voit !

8. Le « Caspering » ou la disparition polie et bienveillante

Vous rencontrez quelqu’un, vous vous voyez plusieurs fois, vous échangez des sms enflammés, etc. Un beau jour, Bam ! Vous recevez un message de rupture. La personne vous explique que vous êtes quelqu’un de bien mais que l’étincelle n’est pas là ou qu’elle s’est éteinte trop rapidement. Il aura quand même pris la peine de vous prévenir avant de disparaître celui-là. Plutôt gentil non ?  

9. La « faux-nogomy » ou la fausse monogamie

Entre monogamie et polygamie, il n’y a qu’un pas. Le faux-nogome est celui qui prétend être dans une relation exclusive mais qui va voir ailleurs. Bon ! Rien de nouveau sous le soleil mis à part le nom. 

À suivre…

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (5)