Archives pour l'étiquette Jeunesse

J’ai rencontré Adoti Umugwizatunga…

Tu es sur Facebook ? Tu es burundais ? Il y a de fortes probabilités que tu le connaisses.  Sa vantardise n’a pas d’égal. Selon lui, il serait riche comme Crésus. Ses amis ? Bill Gates, Mark Zuckerberg,  sans oublier un certain espagnol du nom de Punyeto qui lui aurait appris les secrets de la vie. Tu ne l’as pas encore deviné ? Si bien sûr. C’est lui ! C’est l’honorable, l’inégalable, le richissime Adoti, et j’ai eu l’honneur de le rencontrer.
Lire plus J’ai rencontré Adoti Umugwizatunga…

Au Burundi, quand le paraître prime sur l’être

La société burundaise se révèle parfois injuste et porte des jugements hâtifs sans aucun fondement logique. C’est le constat du blogueur Tanguy Irangabiye.  Révolté, il nous confie le témoignage d’un jeune burundais bardé de diplômes qui a dû s’exiler à cause de sa coupe de cheveux et des préjugés qu’elle entraînait. Lire plus Au Burundi, quand le paraître prime sur l’être

Fausses fesses, faux ongles à Buja : la beauté à tout prix

Le port de faux fessiers fait fureur à Bujumbura depuis quelque temps. Ce n’est pas le seul artifice  que les Burundaises affectionnent : faux ongles et plus généralement chevelure artificielle y sont légion. La blogueuse Bella Lucia Nininahazwe a approché les usagères pour comprendre leurs motivations. Lire plus Fausses fesses, faux ongles à Buja : la beauté à tout prix

Pourquoi est-il si compliqué de sortir avec une fille plus nantie que soi à Bujumbura?

Au pays de Mwezi, il n’y a pas couple plus mal assorti que celui où la demoiselle gagne plus que son homme. Chacun  des deux doit faire face au regard réprobateur d’une société très patriarcale, à la limite du machisme. Le blogueur Tanguy Irangabiye nous livre le témoignage des tourtereaux qui font face à cette situation. Lire plus Pourquoi est-il si compliqué de sortir avec une fille plus nantie que soi à Bujumbura?

Burundi: les risques de présenter ton copain à tes parents

À l’ère des telenovelas, de l’influence des réseaux sociaux, avoir une petite amie ou un petit copain est devenue monnaie courante au Burundi. Dans la rue, au bar, partout où les jeunes peuvent se rencontrer, il est fréquent de voir deux jeunes amoureux bras dessus, bras dessous. S’ils ont la chance de rester ensemble, leur relation peut évoluer aux fiançailles voire au mariage. Mais connaissant notre société, « est-il pertinent d’annoncer sa relation à sa famille avant le mariage? », s’interroge la blogueuse Inès Ininahazwe.

Lire plus Burundi: les risques de présenter ton copain à tes parents

Sortir avec une fille du même quartier à Bujumbura, une mission impossible ?

Il y a quelques semaines paraissait un texte sur le « syndrome de Ngagara », évoquant des jeunes qui quittent le toit familial pour aller vivre en colocation avec leurs amis. Un phénomène qui ne répond pas seulement à un besoin d’indépendance, révèle notre blogueur Tanguy Irangabiye, car « nécessaire aussi pour être viable sentimentalement… » Lire plus Sortir avec une fille du même quartier à Bujumbura, une mission impossible ?

voir plus d'articles D