article comment count is: 0

Fonder son foyer comme on fonde une entreprise

Au Burundi, l’acte ultime pour passer de jeune-homme à homme-adulte accompli-dans-la-société est celui de passer la bague au doigt de son élue. Malheureusement, certains sont si pressés de changer d’état-civil qu’ils en oublient de passer en revue une aventure aux allures de projet entrepreneurial. Il est temps de sortir la calculette avant de convoler en justes noces.

Quand arrive le temps de se caser, les préparatifs diffèrent d’un couple à un autre. Chacun tient compte de plusieurs facteurs importants. Certains couples pensent seulement aux festivités du jour J. Et puis, plus rien. Des sommes faramineuses sont déboursées, les futurs époux s’endettent pour offrir une journée mémorable aux yeux de tout le monde, oubliant le coût de la vie post mariage.

Pour éviter tout désagrément, un mariage devrait être considéré comme un projet entrepreneurial. Comme pour le lancement d’une entreprise, le fondement d’un foyer doit être préparé étape par étape et écrit noir sur blanc comme un plan d’affaire. Avoir un objectif visé, des résultats attendus, une gestion des  risques encourus. Si possible établir une budgétisation de coûts fixes en fonction des charges ultérieures. 

Le facteur financier

Il est très important. Il intervient dans plusieurs domaines de la vie. Les futurs mariés doivent planifier à l’avance quel train de vie ils veulent mener. Les besoins primaires et secondaires de la famille doivent être clairs et bien définis. Après cela, viennent les coûts liés aux études des enfants, à la location d’une maison, etc. Tout cela doit être passé au crible bien avant le mariage. Aussi, les deux partenaires doivent essayer de trouver des sources de revenus qui pourront couvrir les charges à la hauteur de la vie qu’ils souhaitent mener. 

Vivre en tant que célibataire et en tant que couple marié sont deux choses différentes et cela demande une préparation psychologique pour passer d’une étape à l’autre. Autant pour le garçon que pour la fille. Les consommations impulsives, les sorties quotidiennes dans des bars ou autres petites fêtes doivent être remplacées par des dépenses plus réfléchies, plus régulières et qui concernent deux personnes ou plus au lieu d’une seule tête. 

Dans un projet entrepreneurial, cette préparation psychologique serait comparable à une étude des risques ou des imprévus pouvant survenir en cours de réalisation du projet. 

Une mission possible

De manière générale, tout le monde souhaite que sa vie de famille soit une réussite, que ses enfants reçoivent une bonne éducation, fassent de bonnes études et obtiennent un bon boulot et  forment à leur tour leur propre famille.

Ce rêve d’une famille réussie est possible si l’on s’y prend en avance. Ainsi donc, comme nous élaborons avec minutie des projets d’affaires en se projetant dans le futur, en réfléchissant à toutes les étapes pour atteindre notre objectif,  faisons de même pour le mariage et planifions tout jusqu’au moindre détails. A la fin de la course, tout ne sera que merveille.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion