article comment count is: 2

Twittoscopie : « un président à New-York »

Comme le disait ce blogueur : « Ça faisait un bail ». Dix ans qu’un Président burundais n’avait pas mis les pieds à l’Assemblée Générale de l’ONU. Sur Twitter, les Burundais ont bien suivi la visite de M. Evariste Ndayishimiye. Comment les tweeps burundais ont vu la visite de Neva à New-York ? Le point dans cette twittoscopie.

En 1988 sortait en salles de cinéma, Un prince à New-York. Le prince Akeem (merveilleusement incarné par le magnifique Eddy Murphy), héritier au trône du royaume fictif de Zamunda, se rendait pour la première fois à New-York. L’objectif : trouver une femme.

Comme pour le prince Akeem, le Raïs Burundais avait du pain sur la planche. En attendant de découvrir les objectifs de sa visite, voyons comment les #Abatwip ont vu…

Depuis 10 ans…

La question sur toutes les bouches était : « À quand remonte la dernière présence physique… ? »,a demandé cet Umutwip.

Une réponse de l’un des célèbres tweeps burundais est tombée sur le time-line.

Pour rappeler à quel point, cela faisait des lustres, cet Umutwip a fait une comparaison assez drôle.

Et arrivé à New York, un petit scandale venu de nulle part a défrayé la chronique.

Scandale diplomatique ou l’art de dramatiser propres aux #Abatwip ? 

Il faut le dire, les #Abatwip maîtrisent l’art de créer des drames. On est bien sur twitter non ? 

Avant de s’adresser aux grands de ce monde, Neva a effectué de petites visites ici et là, histoire de se faire des amis, même s’il est difficile de parler d’amis en politique. C’est lors d’une de ses rencontres que les abonnés du réseau social à l’oiseau bleu ont dégoté la petite bête : le scandale du « mauvais » drapeau ! 

« Les détails qui gâchent tout et pas des moindres… », selon certains.

Et voici que la fibre du patriotisme se réveille chez certains #Abatwip.

Et puis la bourde. 

Soulever la question oui, mais il ne fallait pas se tromper 🙂

La réponse :

MUKHAMA ! Mais quelle violence ! 

Finalement, c’est la communication de Ntare House qui est venue à la rescousse. Un travail de Fact-Cheking très original pour refroidir la fougue des #Abatwip.

Comme quoi, les #Abatwip eux aussi se trompent parfois. 

Le D-Day finalement…

Un 23 septembre 2021 historique. Tous les Burundais avaient les yeux rivés sur New-York ou du moins sur leurs écrans. Après le discours du numéro Un burundais, le Community Manager de Ntare House a montré qu’il méritait son salaire. Il a partagé tout le discours du président sur le compte Twitter officiel de celui-ci. Un thread de………soixante deux tweets !!

Un discours historique ? Les #Abatwip ont tranché :

Mais quelqu’un s’est invité (et pas le moindre) dans la conversation, pour rappeler qu’au Burundi tout n’est pas blanc comme neige. 

La force de Twitter n’est-elle pas d’accorder la parole à tout le monde ? 

Bref, revenons à notre film. Spoil Alert !

Le Prince Akeem a fini par trouver celle qui deviendra sa reine. Quant à Ndayishimiye, aura-t-il trouvé ce qu’il est allé chercher à New-York ? Time will tell…

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Cet article m’est des plus enrichissant ! Je n’ai manqué aucune ligne. Très bref, l’essentiel était là, pas de mauvaise fois ni de critiquer gratuite. Je remercie vivement l’auteur!!

  2. Blogueur des siècles cool !!
    Je suis très intéressé par cette partie de l’info le réseau yaga ,sera bientôt une barque plein comme un œuf de connaissances pour les deux rives lointaines d’une rivière.
    Merci le staff
    Merci le blogueur
    Merci l’administration.