article comment count is: 3

#ThePoliticianWeWant : Ryansoro ou la propriété de Nsoro

Au sud de la province Gitega se trouve la commune Ryansoro, qui viendrait de « Itongo rya Nsoro » ou « la propriété de Nsoro ». Ce dernier est le fils de Ntwero et frère de Jabwe qui donnera naissance à Ntare Rushatsi Cambarantama, le fondateur de la monarchie burundaise. Nsoro aurait vécu sur la colline Nyabikenke, zone Mahwa commune Ryansoro d’où le nom de la commune. 

Pour arriver exactement là où vivait Nsoro, en venant de Gitega, ce n’est pas chose facile. Nous passons par la route qui bifurque à Songa qui va d’abord nous faire passer par la province Mwaro, dans les communes de Bisoro et Nyabihanga, pour revenir dans Gitega par la commune Nyarusange. Mais avant d’arriver là, nous passons d’abord par le centre à vocation urbaine de Nyangwa, on est dans la zone  Rweza. 

À part des magasins, boutiques et autres infrastructures surtout religieuses, ce centre est connu pour avoir abrité le premier collège communal (CoCo) du temps où ces institutions d’enseignement secondaire ont vu le jour, nous sommes en 1991-1992. Il s’agit du CoCo Nyangwa. Emile, 28 ans, enseigne à cet établissement. Il se plaint d’avoir des élèves qui, le jour du marché de « Kuw’impfizi » dans la commune Bisoro proche, inventent des motifs farfelus pour s’absenter aux cours et vont au marché pour essayer de gagner la vie. Il dit qu’ « un politicien idéal serait celui qui se battrait pour améliorer les conditions de vie de la population pour qu’il n’y ait plus un enfant qui rate son cours parce qu’il est allé « kwisumamwo », bref qui offre des conditions minimales de bien-être à la population pour un bon développement qui passerait sans doute par une bonne éducation ».

Des écoles de proximité

En revenant de Nyangwa, cap sur Nyabikenke. Sur la route y menant, nous rencontrons Claude, 20 ans. Il revient de l’école fondamentale. Il est dans la dernière année en Langues. Avant, il faisait son école fondamentale à Ndava mais cette école ne dispose pas de cette filière. Il est donc obligé de faire un trajet de 1h30-2h le matin et l’après-midi pour se rendre à l’école. Pour lui, « un politicien idéal serait celui qui rendrait proches de la population les écoles, les marchés mais aussi qui tracerait des routes qui faciliteraient les échanges entre contrées du pays ».

Après avoir traversé le lieu abritant la commune, nous arrivons finalement à Nyabikenke, à l’endroit où habitait Nsoro. Stupéfaction ! Il n’y a  qu’un terrain fait d’herbes types « ishinge » avec seulement à côté des eucalyptus, rien qui puisse montrer qu’un jour Nsoro habita ce lieu. Un site non aménagé. 

Gilbert, 25 ans, qui était allé nous montrer l’endroit, dit même ne pas se souvenir parfois qu’il y vivait dans le passé quelqu’un d’important, sauf si on lui demande. « C’est pour cela que quelqu’un qui mettrait en avant la reconstruction du pays en commençant par nous réconcilier avec notre histoire serait un politicien idéal ».

Loin devant, c’est le petit centre Ndava. En poursuivant la route à droite, elle va nous mener vers Mahwa, l’autre centre à vocation urbaine abritant entre autre une ferme et l’ITABU (Institut Technique d’Agriculture du Burundi). Si l’on prend la ramification gauche on se rend vers la commune Gishubi frontalière. Mais avant d’y arriver, après avoir traversé la paroisse et à quelques 150 mètres du pont séparant Ryansoro et Gishubi, un nouveau marché moderne à droite, à Mahonda dans Kavumu. Anastasie, 32 ans, cultivatrice, rencontrée non loin de là, dit « vouloir un leader qui maintient la sécurité dans tout le pays pour qu’on ait la paix et qu’on puisse vaquer à nos tâches quotidiennes sans ambages ».

Ryansoro, c’est aussi la colline Musenyi, abritant derrière elle l’ « Inzu y’Inzara » (maison de la faim, ndlr) qui elle aussi n’est pas aménagée.

Ryansoro, fait partie des 11 communes de la province Gitega. Elle a une superficie estimée à 173,20 Km2.   Elle est délimitée au Nord par la commune Gishubi et Nyarusange de la province Gitega ; au Sud par la commune Songa et Rutovu de la province Bururi ; à l’Ouest par la commune Matana et Bisoro respectivement de la province Bururi et Mwaro et à l’Est par la commune Buraza de la province Gitega. Elle est à cheval entre deux régions naturelles : Kirimiro et Bututsi. Elle compte 35.107 habitants avec une densité de 202,7 habitants au Km2 selon le recensement de 2008. Sur base des données collectées au niveau des services communaux (Etat civil), la population de la commune de Ryansoro était de 43.125 habitants au mois de Novembre 2013.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Ndashimye igikogwa mwakoze co kumenyekanisha kahise ka kominé yacu nabasaba KO mwovyandika mururimi kavukire Aho mwavuze kunzu yinzara imbere yumwaka wa1993 haba abazungu ,hari hubatswe inzu zibiri inzu isakajwe ubwatsi kuva hasi gushika hejuru niyindi isakajwe amabati.