article comment count is: 5

À quoi sert réellement le certificat d’aptitude physique ?

Exigé par certaines institutions, le certificat d’aptitude physique ne certifie pas toujours pourtant l’état de santé exact du concerné. Le blogueur Landry Rukundo, en quête de réponses, a approché le Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida.

« Je soussigné Dr……médecin du gouvernement à l’hôpital……déclare avoir examiné le (la) nommé(e)….…et l’avoir trouvé(e) : 

1. Exempté(e) de toutes les maladies contagieuses et transmissibles.

2. Apte au service du gouvernement.                       

Le présent certificat lui est délivré pour faire valoir ce que de droit », peut-on lire sur un certificat d’aptitude physique.

Pourtant, les médecins qui apposent leurs signatures et scellés ne font aucun examen complémentaire pour confirmer ou infirmer cet état de santé. Que le client ait le VIH/SIDA, la syphilis, l’hépatite C ou autres, ils n’en ont que faire. Il suffit que tu te pointes à l’hôpital avec un certificat pour bénéficier de la sympathie de nos chers médecins qui, à la simple vue, t’exonèrent de toute maladie contagieuse. Même quand tu en souffres réellement.

Des zones d’ombre

En tant que médecin en devenir, je me suis toujours posé ces questions. Pourquoi apposerai-je ma signature sur un document déchargeant les maladies pour lesquelles les investigations n’ont pas été faites ? Pourquoi irai-je exempter des maladies contagieuses et transmissibles, au simple coup d’œil, alors qu’au préalable certains examens ampliatifs se doivent d’être mis en exécution?

Selon ce qu’on m’a appris sur le banc de la médecine, et c’est absolument irréfutable, on ne peut pas être capable de confirmer l’absence ou infirmer la présence d’une maladie contagieuse et transmissible par une simple inspection. En aucun cas !

Cela pourrait changer ?

Toutes ces ambiguïtés autour du certificat d’aptitude physique ne cessaient de me tourmenter jour et nuit. Je me cherchais des arguments logiques pour pouvoir comprendre la manière dont il est délivré. Par manque de réponses, j’ai décidé de me rendre au Ministère de la Santé publique et de la lutte contre le Sida pour y chercher des éclaircissements.

Pour Dr Jean Bosco Girukwishaka, porte-parole du MSPLS, la façon dont le certificat d’aptitude physique est délivré contient des lacunes : « Nous sommes au courant que ce n’est pas une bonne méthode. Et c’est pour cette raison qu’on a mis en place une commission chargée de statuer sur le cas et essayer de trouver une autre façon de délivrer ce genre de document. »

Mais en attendant, je ne vois pas l’intérêt, pour certaines institutions, d’exiger un tel document, sachant que ce qu’il certifie n’est pas du tout authentique.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (5)

  1. La grande faute revient à nous médecins car personne ne nous empêche de faire ses bilans complémentaires en vue d’infirmer ou confirmer. N’est-ce pas cher blogueur? Merci pour ce clein d’oeil qui concerne avant tout nous les livreurs de ce certificats. Chers lecteurs, sache qu’en plus des frais du certificat, il faut aussi se munir des frais des examens complémentaires, en attendant les nouvelles directives de la commission du ministère de la santé.

  2. C est peut etre parce que c’est pas payant?
    Et puis les examens si on devait les faire seraient couteux et ca serait long. Alors que le document n est qu’une formalité. En tant que medecin ou futur medecin vous devriez vous inquietez de l’absence des algorithmes nationaux de traitement des maladies (guide des experts) et surtout l’insuffisance du materiel de laboratoire. Sinon l aptitude n est rien mais un diagnose est tout.

  3. Moi aussi je me pose sauvent.je ne vois pas aucune importance de ce certificat.on nous fait perdre du temps et gaspiller notre argent.c’est de même pour le certificat de bonne conduite délivré à la mairie de bujumbura.imaginez-vous quelqu’un qui vient à l’intérieur et qui n’a jamais vécu à Bujumbura on lui donne ce certificat sans aucune interrogation.mais pourquoi on nous démande des choses initules?

  4. Je ne comprends même pas pourquoi les hôpitaux exige une somme quelconque pour la signature de ces documents que j’appellerai frauduleux alors qu’ils savent réellement que ce qui y est mentionné n’a rien d’authentique. Ils sont complices

  5. Bjr. À mon avis ça serait mieux de changer le formulaire. Compte tenu des droits de la personne humaine, le certificat d’aptitude physique n’allait pas être une condition préalable pour pouvoir bénéficier du travail. Par exemple interdir aux personnes vivant avec le VIH/SIDA de trouver un emploi.

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non