article comment count is: 3

« Sexting » : des émoticônes pour dire le tabou

Derrière un écran, des sensations naissent ! Ces mots que nous avons toujours eu peur de prononcer, tabou oblige, commencent à sortir sous forme d’émoticônes ! Qui aurait cru qu’une aubergine prendrait une connotation coquine un jour ? Aujourd’hui, avec le sexting, c’est possible.

Le mystère m’attire. Surtout lorsque il est caché derrière les mots. Et d’ailleurs, en parlant de se cacher, sûrement que ce texte sera signé sous pseudonyme. Vous vous demandez pourquoi je vous parle de tout ça ? Eh bien, disons que je me suis levé de bon pied aujourd’hui. Quoi de plus merveilleux que de partager ses émotions et sensations derrière son écran ? 

Quand on m’a dit que la sexualité est taboue, j’ai cru comprendre que je n’avais même pas le droit de dire à une personne l’effet qu’elle me faisait. On me traiterait de pervers ! Peut-être que j’en suis un, puisque je le fais par écrit. Je n’ai même plus besoin de mots, les émojis sont là pour ça. 

Vous est-il déjà arrivé de ne pas savoir quoi dire à une fille ? Vous allez me dire que c’est « kugwara igihwa » ! Oui, j’assume ! Cela m’est déjà arrivé de ne pas savoir comment aborder une jolie fille. C’est à peine que j’arrive à bredouiller un banal « wavyutse neza ? », alors qu’au fond, je voudrais lui dire combien elle est belle, lui décrire l’effet qu’elle me fait. Si vous êtes aussi timide que moi, vous savez que cela nous est impossible. Ces pensées ne pourront être exprimées que par écrit. 

Et si on s’envoyait des sextos ?

Nous voilà à notre sujet du jour…le sexting. Pour les ignorants, le sexting, c’est le fait d’envoyer des messages, des photos ou vidéos à caractère sexuel. C’est le fait aussi de s’exprimer de manière suggestive, à l’aide des émojis.

 

Qui aurait pu penser qu’une aubergine ou des gouttelettes d’eau prendraient une connotation coquine dans une conversation ? Personne ! A part celui qui a inventé le sexting.

Avec un texto bien coquin caché derrière une référence ludique du style : « Tu es tellement sexy que tu pourrais faire rougir un piment » ou « ce soir, je veux être ton M. Grey et te montrer que le plaisir peut être dangereux ». Cerise sur le gâteau, ajoutez une de ces émoticônes, et vous avez là, le combo parfait pour un sexto réussi. Et bye bye la timidité.

Certes, avec ces échanges numériques, il y a toujours un petit quelque chose de la chaleur humaine qui manque.  Mais honnêtement, les petits jeunes comme moi, nous savons qu’il vaut mieux ne pas trop chercher cette chaleur, surtout avec la gent féminine. Les chiffres sur les grossesses non désirées sont assez éloquents. Par contre, une petite séquence de sextos va forcément créer des sensations, et c’est largement suffisant. 

Mais…il y a toujours un mais !

Le numérique exige de prendre des pincettes. Il faut un niveau élevé d’attention pour ne pas franchir certaines limites ou interdictions. En effet, vous pourrez, par malheur, envoyer accidentellement un sexto à votre boss, ou bien vous retrouver à la Une de tous les réseaux sociaux. La propagation de contenus explicites sur Internet se fait en un éclair et peut gâcher la vie de la personne concernée. 

Il est fréquent qu’on sollicite, par exemple, des « nudes ». Mais, même quand on est en totale confiance, il est prudent de ne pas céder à cette tentation, vu le risque encouru. Par ailleurs, le sexting peut être aussi excitant quand on prend en compte son côté suggestif, n’est-ce pas ? Ainsi, on évite le mauvais côté du sexting, tout en profitant de ses avantages. N’hésitez pas à faire des sextos avec vos partenaires, si vous en ressentez le besoin, mais assurez-vous d’abord d’être dans le contexte adéquat. 

Maintenant que vous avez toutes les cartes en main, touchez-vous, … oups, encore cet auto correcteur,  BOUGEZ-VOUS, et partez vers de nouvelles conquêtes grâce au sexting

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)