Tous les articles par Honoré Mahoro

Habib Kundavyi : « L’Occident ne devrait pas être notre ultime destination»

Plusieurs jeunes burundais rêvent de partir en Occident pour y travailler et y demeurer le restant de leur vie. Habib Kundavyi, un jeune burundais âgé de 29 ans, né en Cote d’Ivoire et détenteur d’un master  II en Ethique appliquée à l’Université de Sorbonne (France), passe une année comme conseiller au ministère de la jeunesse, sports et culture. Il s’est confié à notre contributeur Honoré Mahoro sur les raisons qui l’ont poussé à  venir faire sa vie au Burundi. Lire plus Habib Kundavyi : « L’Occident ne devrait pas être notre ultime destination»

Pacifique Niyonkuru, parcours d’un boulanger visionnaire

Il n’a jamais baissé les bras malgré une enfance difficile. D’une famille modeste de Rukeco (commune Busiga, province Ngozi), l’étudiant en 2ème candidature en traduction et interprétariat, Pacifique Niyonkuru, âgé de 27 ans, voit sa boulangerie grandir plus vite que lui. Aujourd’hui, le jeune Niyonkuru est patron de 27 employés et dispose de huit points de vente des produits de sa boulangerie.

Lire plus Pacifique Niyonkuru, parcours d’un boulanger visionnaire

Les banques au Burundi, ou la loi du plus fort

Dans son discours, à l’occasion de la Fête du Travail et des Travailleurs, le président de la République s’en est pris aux banques, les accusant d’appliquer des taux d’intérêts élevés et ne pas faire assez pour stimuler le développement du pays. Pour notre contributeur Honoré Mahoro, cela n’est que  la partie émergée de l’iceberg bancaire burundais où le client est une vache laitière, le tout béni par la Banque de la République du Burundi (BRB) qui ménage son action pour se sauver de l’hégémonie bancaire.  Lire plus Les banques au Burundi, ou la loi du plus fort

Immunité : trop bien pour que les autres en bénéficient

Début avril, le facilitateur Benjamin Mkapa a demandé au chef de l’Etat Pierre Nkurunziza d’accorder une immunité aux politiciens contre lesquels des mandats judiciaires ont été émis. Dans la réponse du président, cette latitude appartiendrait au Parlement. Ce qui n’a pas dissuadé tout de même les manifestations pro Cndd-Fdd de ce samedi 22 avril. A noter que certains membres du régime dont le président de la République, qui n’en sont pas favorables, jouissent toujours de l’immunité provisoire et savent le bien-fondé d’une telle mesure selon notre contributeur Honoré Mahoro. Lire plus Immunité : trop bien pour que les autres en bénéficient

voir plus d'articles D