article comment count is: 2

Coupures répétitives de l’électricité : une solution durable d’ici peu ?

Face aux coupures intempestives du courant électrique, les commerces utilisent de plus en plus des groupes électrogènes au centre-ville de Bujumbura. Presque partout dans la capitale économique, les affaires se concluent sur fond du ronronnement incessant de ces engins. Les petits commerces en font les frais. La Regideso promet de réhabiliter son réseau électrique vétuste. 

Des coupures répétitives pour 2h, 10 heures ou encore 2 jours entiers, les habitants de la ville de Bujumbura commencent à s’y habituer. Du sud de la capitale (zone Kanyosha) au nord de la capitale (zones Kinama et Kamenge) en passant par le centre-ville, le ronronnement des groupes électrogènes fait désormais partie de la vie quotidienne en Mairie de Bujumbura. 

Aujourd’hui, pour monter un business qui demande de l’électricité, il faut prévoir l’achat du groupe électrogène. C’est le recours pratiqué pour faire tourner son affaire. Mais pour les petits commerçants, ce n’est pas si facile parce qu’un groupe électrogène coûte relativement cher et il faut du carburant (qui coûte plus ou moins cher lui aussi) pour le faire fonctionner.

Un tenancier d’une cafétéria de la zone Rohero est contrarié. Il affirme d’un ton amer qu’il a, un jour, dû jeter entre 10 et 20 litres de lait abîmé suite à ce problème : « Nous pouvons passer une journée sans courant électrique. Or le lait se détériore rapidement. Heureusement que cela n’arrive pas tous les jours.» Ce commerçant se plaint qu’en plus des pertes, il doit expliquer à ses clients pourquoi la qualité de son lait n’est plus bonne. 

Le réseau électrique y est pour quelque chose

David Majambere, directeur d’électricité indique que la Regideso a déjà remarqué les coupures répétitives d’électricité qui s’observent dans toute la capitale économique.

Selon lui, la distribution du courant électrique est perturbée par le réseau électrique vétuste et les installations électriques datant des années 70 et qui n’ont pas été remplacés depuis. 

Pour faire face à ce défi, le directeur de l’électricité fait savoir qu’à court terme, la Regideso fait des dépannages et remplace les câbles défectueux. Par ailleurs, un projet d’envergure pour la réhabilitation du réseau de distribution a été lancé afin d’améliorer la qualité d’électricité et d’accompagner l’essor urbanistique et socio-économique.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Le contrat fourniture électricité thermique qu’a conclu la Regideso avec la Société Interpetrol a-t-il été résilié?

  2. Je voudrais donner une suggestion à propos des coupures incessantes de l’électricité. Si tout les habitants de la ville de Bujumbura achètent des plaques solaires et vendent à la regideso l’électricité non consommée pendant la journée pour être utilisé dans les travaux qui génèrent le revenue. Ce système était utilisé dans les pays développés avant l’arrivée des batteries d’accumulation performants