article comment count is: 1

BIJE : loin des yeux, loin du cœur ?

La Banque d’investissement pour les jeunes (BIJE) est uniquement implantée à Gitega, la capitale politique du pays. Les jeunes des autres provinces du Burundi ont du mal à profiter de ses services, et cela n’est pas sans conséquences.

« Je connais la BIJE via la radio et les médias sociaux, car aucune agence de cette banque n’est installée dans notre province, ni dans les provinces voisines ». Telle est la réponse de Claudette, une jeune femme de la Coopérative Dushigikirane de Muyinga, lorsqu’on lui demande ce qu’elle sait de la banque des jeunes. Alors que cette dernière a commencé à octroyer des crédits aux jeunes il y a peu, Claudette dit ignorer son fonctionnement. Elle ne connaît même pas les critères d’éligibilités au crédit, ni d’autres informations concernant cette institution.

Même son de cloche chez Nicelatte de Nyanza-lac. Contrairement à Claudette, Nicelatte dit être au courant du fonctionnement de la banque, mais se plaint de devoir payer beaucoup d’argent pour arriver au siège de la banque à Gitega. « J’ai dû dépenser un ticket aller-retour pour s’enquérir des critères d’éligibilité au crédit, puis y retourner pour déposer le dossier, ce qui m’a coûté autour de 50 000 Fbu en tout. C’est trop pour un chômeur qui veut entreprendre », témoigne Nicelatte. Elle renchérit que comme la banque est seulement à Gitega, beaucoup de jeunes n’auront pas accès à cette banque à cause de la distance, ce qui risque d’impacter négativement la mission assignée à cette banque.

La BIJE proche des jeunes ?

Inaugurée officiellement en mars 2020, c’est le 6 janvier 2021 que la BIJE a démarré ses activités bancaires. Sixte Niyuhire, ADG de la BIJE avait proclamé lors des cérémonies de lancement des activités en janvier 2021, que la banque allait ouvrir trois agences dans différentes villes du pays pour faciliter la tâche aux jeunes demandeurs de crédits. Il avait même précisé que pour Bujumbura et Ngozi, l’ouverture de ces agences était prévue pour l’année 2021. Cette ouverture aura-t-elle lieu vu qu’il ne reste que quatre mois avant la fin cette année ?

Concernant les soucis de Nicelatte, l’ADG a expliqué dans un point de presse du 6 août, qu’ils ont mis les critères d’éligibilité aux crédits en ligne sur le site de la banque afin de faciliter la tâche aux jeunes établis loin de Gitega. En plus de cela, selon toujours l’ADG, la banque est en train de voir comment recevoir des dossiers via internet pour que les jeunes ne dépensent pas leurs tickets en vain lorsque leurs projets ne sont pas éligibles.

Alors que la mission phare de la BIJE est de réduire le chômage des jeunes en finançant leurs projets de développement économique, M. Kelvin Ndihokubwayo, assistant professeur à l’Université du Burundi, affirme que la BIJE constituerait un vrai boost pour l’entrepreneuriat des jeunes si elle était plus proche d’eux. Ainsi pourrait-elle s’intéresser aux problématiques qui leur sont propres. Et cela commencera par la proximité des guichets et agences provinciaux.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. A vrai dire, la BIJE on dirait une utopie pour les jeunes. je n’ai jamais entendu un jeune que ce soit de Gitega ou d’autres provinces (pour eux c’est le pire comme vous venez de le montrer) qui a déjà décrocher un crédit pour s’auto-développer. Il faut revoir l’organisation de cette banque pour qu’elle soit vraiment la banque des jeunes et pas comme d’autres banques que nous voyons.