article comment count is: 0

Covid-19 : le vrai du faux

Vous en entendez souvent, vous en lisez peut-être, vous en partagez aussi parfois. Les rumeurs sur le coronavirus apparemment ont toujours la peau aussi dure qu’à ses débuts. Mais quel est le vrai du faux ? Retour sur quelques on-dits.

« Le coronavirus attaquerait les personnes âgées seulement et pas les jeunes »

Pas tout à fait vrai. Depuis le début de la pandémie, les plus touchés se retrouvent parmi les personnes âgées, en raison notamment de leur vulnérabilité. Cette dernière est liée justement à la vieillesse avec un système immunitaire plus ou moins faible ou d’autres pathologies préexistantes comme les maladies chroniques, fréquentes dans cette catégorie de personnes. Mais force est de constater que les moins âgés aussi ne sont pas épargnés par la maladie à Covid19.

Des cas graves allant jusqu’au décès chez les jeunes ont même été rapportés dès le mois de mars au summum de la pandémie dans certains pays. Résultat : « Les personnes de tous âges peuvent être infectées par le nouveau coronavirus (2019-nCoV) », pour reprendre l’OMS. Et cela même si « plus l’âge augmente, plus le risque est élevé ». A titre d’exemple  « en France, 10 % des cas de Covid-19 confirmés, admis en réanimation dans les hôpitaux le 15 juillet, étaient âgés de 15 à 44 ans ».

« La Covid19 se transmettrait par l’eau de robinet »

Le risque de transmission du virus SARS-CoV-2, responsable de la maladie à Covid19, par l’eau est considéré comme faible. Et selon la revue réalisée par La Rosa et al. (2020), repris par le Centre d’expertise et de référence en Santé Publique du Québec, « aucun cas de transmission de coronavirus par l’eau n’a été répertorié chez l’humain »

De plus, «aucun coronavirus humain n’a été détecté jusqu’à maintenant dans les eaux de surface et les eaux souterraines », d’après la même étude. « Il n’y a donc pas de données probantes quant au risque de transmission de la Covid-19 par l’eau potable », disent l’OMS et le CDC américain. 

« Le soleil protégerait contre le coronavirus »

« S’exposer au soleil ou à des températures supérieures à 25 °C N’EMPÊCHE PAS de contracter la maladie à coronavirus (Covid-19) », rappelle entre autres l’OMS qui ajoute : « Vous pouvez contracter la Covid-19 sous n’importe quel climat, même par temps chaud ou ensoleillé ». D’ailleurs, des pays où le climat est chaud avec parfois une forte chaleur comme les pays du Sahel ou du Moyen-Orient ont aussi rapporté des cas de COVID-19. Les seules températures auxquelles le virus ne peut pas résister sont à plus de  60 °C.

« On pourrait attraper le virus dans les ballots de fripes venues de Chine ou d’Europe »

« Le risque est égal à zéro », expliquait au début de la pandémie Bruno Lina, médecin et professeur de virologie car « le virus est trop fragile et se dégrade en quelques heures au contact de l’air ; les virus seront inactivés en quelques heures, s’ils sont déposés sur ces objets avant l’envoi et quand le colis arrivera, le virus sera mort ». 

Cela parce que « pour que le virus survive, il faut un certain taux d’humidité, une certaine température. Et pour qu’il se transmette, il faudrait une quantité énorme de virus déposée sur un objet et qu’une personne le touche pendant longtemps et porte sa main à sa bouche, par exemple », faisait savoir Samira Fafi-Kremer, responsable d’un laboratoire de virologie à Strasbourg.

Bonjour,
Avez-vous deux minutes ?
Yaga voudrait vous solliciter pour remplir ce questionnaire en rapport avec l’aide au développement au Burundi. Nous garantissons votre anonymat et les données recueillies seront ensuite détruites.

 

Est-ce que vous avez trouvé cet article utile?

Partagez-nous votre opinion