article comment count is: 13

Yaga, 4 ans et un cadeau !

Dans la grande famille Yaga, le 20 mars est considéré comme le jour de son éclosion. C’était en 2015. On n’a vraiment jamais su ce qu’il en sera plus tard mais nous avions les yeux plus gros que le monde. Et c’était suffisant pour rêver, voir grand et bâtir les fondations d’une société solidaire et libre.

À l’origine, nous avions compris que le changement des mentalités, la transformation de nos problèmes en des solutions durables ne trouveront leurs sens que si l’on pouvait s’écouter ou si on pouvait essayer de comprendre l’autre. Si seulement on essayait de « Yaguer ». Nos différences, que certains individus exploitent comme fonds de commerce en trouvant en elles les raisons de nos empoignades, seront un jour notre plus grande fierté. Ce sera le plus beaux trophée que nous brandirons face à l’histoire. Ce trophée sera le fruit de nos efforts conjugués.

Ce sera la récolte des semences de toutes les voix pacifiques du Burundi. Nos héros au quotidien (nos parents) trouveront leur consolation. Nos héros éternels (Ndadaye et Rwagasore) reposeront finalement. On sera près de ce but recherché par toute cette jeunesse burundaise : un Burundi uni, pays d’opportunités, de justice et d’équité.

Ce 20 mars, Yaga a eu un prix de la part d’une partie du monde, le monde francophone. Mais nous savons que le seul vrai cadeau inestimable est votre reconnaissance. Sans vous, Yaga ne serait pas. Ce prix est donc le vôtre.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (13)

  1. Yaga, tu fais la fierté de la jeunesse burundaise… et par extension de la jeunesse africaine…Va de l’avant « nk’umuzinga », dit-on, dans notre chère langue nationale, le kirundi. C’est pour moi un honneur d’être un de tes membres…

  2. Toutes mes félicitations les blogueurs, vous avez amené de l’air frais dans nos cerveaux fatigués par les mêmes histoires… bon courage et allez de l’avant.

  3. Vous me rassurez mes chers compatriotes j’aimerais aussi faire partie des jeûnes qui ont contribué pour changer et développer mon pays paradis BURUNDI BWACU BURUNDI BUHIRE

  4. Je suis L’un des admirateurs du blog Je ne rate aucune publication j’adore vos pensées j’aimerais un jour Participez apporter aussi quelque chose pour mon continent et mon pays Car je suis aussi admirateur yaga – Burundi et habari rdc Et je vois qu’on peut changer Notre façon de voir les choses à travers notre société africaine malgré nos différences nous sommes tous des frères et sœurs d’Afrique et je suis fier d’en faire partie et merci de toujours enrichir nos connaissances et d’avoir une autre vision de notre propre société