article comment count is: 3

Trois choses que vous ignorez sur le drapeau national du Burundi

À côte de l’hymne national, le drapeau du Burundi est l’autre symbole intimement lié à son indépendance, dont le 57ème  anniversaire est en train d’être célébré. Qui l’a hissé pour la première fois ? C’était où, comment et à quelle heure ? Le drapeau hissé à l’indépendance était-il tel que nous le voyons maintenant ou a-t-il été modifié ? Éclairage.

C’est connu par la plupart d’entre nous, le drapeau national du Burundi a été hissé pour la première fois le 1 juillet 1962. Quelque mois avant cette date, lorsque le Burundi se préparait à l’acquisition de sa souveraineté, plusieurs noms d’officiers ont été présentés au roi Mwambutsa Bangiricenge, par l’état-major général, pour choisir celui qui allait descendre le drapeau belge et l’autre qui allait hisser le nouveau drapeau du Burundi, symbole de l’indépendance.

Qui l’a hissé la toute première fois ?

Parmi plusieurs noms présentés au roi, c’est Kamurari Nicodème, chef de premier peloton au sein de la première compagnie militaire à Bujumbura et sous-lieutenant à l’époque, qui est désigné pour descendre le drapeau belge. Ce dernier l’a confié de son vivant dans une interview. Dans cette continuité de choix, le commandant en second de la compagnie commando de Gitega, le capitaine Burasekuye Marcien, sera choisi pour hisser la toute première fois, le drapeau tricolore du nouveau-né, le Burundi indépendant.

Où, comment, et à quelle heure ?

Selon Pie Masumbuko, 89 ans, il n’y a pas eu de grandes festivités le 1er juillet 1962. Selon Kamurari Nicodème, c’était à 10 heures au stade de l’indépendance, actuellement stade Intwari : « J’étais avec le capitaine Burasekuye Marcien. Moi en premier, trois pas en avant, la Brabançonne, l’hymne belge retentissait, et je descendais une fois pour toutes le drapeau belge, que je pliai. À ce moment, le capitaine Burasekuye Marcien a fait trois pas en avant, l’hymne Burundi Bwacu retentit, et il hissa le drapeau du Burundi. Trois pas en arrière, salut militaire, 21 coups de canon, et le Burundi était indépendant ».

Même drapeau depuis l’indépendance ?

Le drapeau national tel qu’il est aujourd’hui n’est pas le drapeau originel. Depuis l’obtention de l’indépendance, le drapeau a connu quelques variations. Les quatre triangles en rouges et en vert ainsi que la croix en diagonale blanche et le disque au milieu, sont toujours présents. C’est le modèle inscrit sur le disque qui n’a cessé de changer au fil des années.

Au 1er juillet 1962, le Burundi était une monarchie. Le drapeau hissé avait un disque orné par une plante de sorgho, surmonté par Karyenda, le tambour traditionnel sacré. Ce dernier flotta jusqu’au 28 novembre 1966, date où la monarchie fut déchue, avec tous ses symboles, par Michel Micombero. Comme le livre « Au bord des génocides » de J.P.Chrétien et Dupaquier le relate, le conseil national de la révolution instauré pour diriger le pays enleva le Karyenda du disque du drapeau dès le 29 novembre 1966, et il ne restait que la plante de sorgho seulement, et cela, jusqu’au 28 mars 1967. Le drapeau avec les trois étoiles dans le disque fut instauré le 28 mars 1967 et adopté le 28 juin 1967. À ce moment-là, les proportions du drapeau étaient de 2:3 « 2 unités en hauteur et 3 unités en longueur ». Pour se conformer à la norme internationale, le 27 septembre 1982, les proportions du drapeau ont été légèrement allongées, passant de 2:3 à 3:5, les standards actuels de notre cher drapeau national.

Voici donc les modifications du drapeau national en photos :

 

1er juillet 1962 – 28 novembre 1966

 

 

29 novembre 1966 – 28 mars 1967

 

 

28 mars 1967 – 27 septembre 1982

 

 

Depuis le 27 septembre 1982

 

Quant aux trois couleurs du drapeau, le rouge témoigne l’amour de la patrie, le vert symbolise l’espoir, le blanc représente la paix, et les trois étoiles symbolisent les trois éléments de la devise nationale : unité, travail, progrès.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)