article comment count is: 2

Ils se marièrent et eurent beaucoup de difficultés financières …

Demande en mariage surprise, bride shower surprise, prédot, dot, mariage, lever de voile, dîner et enfin lune de miel pour les plus chanceuses. Voici les étapes à traverser pour officialiser son couple de nos jours. À telle enseigne qu’on a l’impression que les mariages font depuis quelque temps, l’objet d’une sorte de compétition en ligne.

« Si tous les Burundais étaient connectés à un seul tableau électrique, j’allais le disjoncter.». Voici la phrase que j’ai piquée dans une pièce de théâtre. Belle et triste vérité qui reflète la réalité actuelle. Et la réalité, la voici : parmi les critères de sélection des filles, aussi saintes qu’elles soient, le portefeuille contribue au choix.

Afficher tout ce que l’on fait, surtout ce que l’on possède (et même ce que l’on ne possède pas), c’est une manie ultra à la mode. Les études montrent qu’en moyenne, nous passons plus de six heures par jour sur la toile. Une forme de narcissisme émerge donc depuis quelque temps chez les internautes. Pas de mariage sans vidéo pour alimenter le buzz, organiser un petit mariage, c’est prendre le risque de passer pour un moins-que-rien. Pour les garçons qui financent en grande partie pour ne pas dire totalement le mariage, la plupart n’ont pas le choix. Ils suivent la cadence. À contrecœur parfois. Pourquoi ?

Des sommes qu’ils galèrent à trouver

Une amie s’est récemment mariée et je faisais partie de son comité d’organisation. Inutile d’expliquer que les festivités étaient hors de prix. Heureusement pour eux, ils pouvaient se les payer. Malheureusement, les filles veulent la perfection sauf que celle-ci coûte très cher. Et c’est souvent au mec de ramasser les pots cassés. À défaut de trouver de l’argent dans les plus brefs délais, certains contractent des dettes.

C’est le cas de Richard, 36 ans, qui a offert un mariage de rêve à sa femme. Bien entendu, ils se marièrent et eurent beaucoup de difficultés financières. Il confie : « Après notre mariage, nous avons eu du mal à vivre les 6 premiers mois. Je devais rembourser toutes nos dettes. J’en garde un souvenir déplaisant. Caramvunye ! »

Deux petits conseils

Mes sœurs, ne nous leurrons pas. Le mariage n’est pas la jolie photo prise dans un joli jardin, que vous allez accrocher sur le mur de votre maison ; encore moins la vidéo chorégraphique que vous présenterez pour votre entréé et  qui sera postée sur Facebook. 

Sachez qu’une fête réussie ne fait pas de nous un couple heureux. C’est plutôt une bonne complicité, une communication permanente, enfin, une compréhension mutuelle.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Moi je me demande pourquoi dans le mariage beaucoup de garçons sont obligés par leurs futures épouses de faire ceci ou cela et qu’ils acceptent de le faire sans rien penser et après ils tombent dans des difficultés que même la fille ne peux pas l’aider à surmonter?? Ils sont bêtes!!! Par ailleurs les filles qui exigent cela alorsqu’elles n’ont de moyens pour contribuer elles sont des mauvaises femmes, elles ne veulent l’ambiance seulement si on manque de l’argent dans la fammille elles ne resistent pas à la situation, elles commencent à sortir avec les hommes qui ont les moyens. Les filles sans visions que Dieu les pardonne!!!!

  2. Là je suis totalement d’accord, il faut des changements dans notre société. j’aimerais être un moins-que rien au lieu de souffrir après les noces.