article comment count is: 3

Mariage : faut-il « tester la marchandise » avant ?

Le sexe pendant les fiançailles ? Hors de question disent certains. Il existe encore de nos jours, des gens qui ont fait le choix d’attendre que Dieu et les hommes accordent leur bénédiction avant de consommer ce qui est pour eux, un fruit réservé aux gens mariés. Mais certains vous diront… à vos risques et périls !

Chanelle, une jeune femme de 28 ans, avait décidé d’attendre le mariage pour offrir sa petite fleur. Très fervente, elle a d’ailleurs rencontré son mari à l’église qu’elle fréquentait. Elle avait eu quelques petits copains avant lui, mais rien de bien sérieux. Bien sûr, ils avaient tenté de l’amadouer pour obtenir ses faveurs, mais elle a toujours tenu bon. Rester vierge jusqu’au mariage, tel était son objectif.  

Avec son compagnon très pieux également, ils avaient décidé de se marier après un an de fiançailles. Un an que rien ne s’était passé : il ne la touchait jamais, ne l’invitait jamais à venir lui rendre visite chez lui comme la plupart des jeunes le font, pour pouvoir ensuite profiter de la situation. Pas de gestes déplacés… RIEN ! « On se voit soit à l’église, soit au restaurant pour éviter les tentations », aimait-elle dire à ses amies. Ils évitaient d’ailleurs tout sujet à connotation sexuelle dans leur conversation pour ne pas être tenté. Elle était si heureuse d’avoir trouvé un compagnon qui partageait son point de vue, un garçon différent des autres, parce que beaucoup sont ceux qui se disent pieux, mais cela ne les empêche pas de violer le sixième commandement pour autant. 

Le jour du mariage arriva. Elle allait pouvoir épouser l’homme de sa vie et fonder une famille avec lui. Elle voulait au moins trois enfants. En effet, ce fut le plus beau jour de leur vie. Cadeaux et bénédictions plurent.  

Ils vécurent malheureux et n’eurent aucun enfant…

La jeune femme appréhendait la nuit de noce. Ce serait sa première fois. Elle en avait entendu de ces histoires sur la perte de virginité ! Mais elle espérait que ça se passerait bien pour elle, il n’y avait aucune raison pour que ça se passe mal. Le grand jour arriva. Elle attendait que son mari prenne les choses en main, mais il n’en fit rien. « Ce doit être la fatigue des cérémonies », se dit la jeune femme. Le lendemain, ce fut presque la même chose. Quelques caresses par-ci par-là, mais ce fut tout. Ils s’endormirent sans avoir consommé le mariage. Pour Chanelle, ce n’était pas bien grave. Ils avaient toute la vie devant eux pour s’aimer non ? Et puis, avec la fatigue des préparatifs du mariage, la famille et les amis qui leur rendaient visite le soir pour partir très tard, ils étaient lessivés à la fin de la journée. 

Une semaine passa. Toujours rien. Et si le problème venait d’elle ? Et si c’était elle qui ne savait pas s’y prendre ? Elle tenta donc quelques approches qui ne donnèrent rien hélas, aucun résultat. «Chaque fois que je tentais quelque chose, il avait toujours une excuse. Soit il était fatigué, soit il devait se lever tôt le lendemain, etc.», expliquera-t-elle plus tard à ses amies. Un mois passa ainsi. Elle décida de se confier à sa mère qui lui conseilla d’avoir une conversation franche avec lui. Mais quand elle lui en fit part, il s’énerva, haussa la voix et commença à la menacer. Néanmoins, elle s’accrocha et revint à la charge le lendemain. Quelle ne fut pas sa surprise quand il lui avoua que ça ne fonctionnait pas en dessous de la ceinture ! « Le ciel m’est tombé sur la tête. Je ne pouvais pas croire qu’il m’avait caché cela ». 

Malheureusement, le cas de Chanelle n’est pas isolé. Nombreux sont ceux qui se marient sans avoir au préalable parlé de sexualité entre eux, soit par timidité, ou parce que très pieux ou pour une toute autre raison, ce qui, par après, engendre de nombreux problèmes au sein du couple. Choisir d’avoir ou non une ou des expériences sexuelles avant le mariage est une question avant tout personnelle, certes. Sachant que le mariage implique deux personnes, donc un avenir commun,  il y a lieu de se poser des questions finalement. La chasteté avant le mariage est-elle une bonne chose finalement? Ne faut-il pas « tester la marchandise » comme on dit, avant de s’engager pour la vie et éviter ainsi les mauvaises surprises ? 

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Même s’il est interdit de consommer l’acte sexuel avant le mariage,la fille vigilante peut tout faire pour tester son futur époux si ça passe ou pas.

  2. Quant à moi, les rapports sexuels ne doivent pas être au centre d’une relation amoureuse.Cela étant, la vie d’un couple marié ne va pas quand au lit ça ne va pas.D’où une expérience sexuelle est nécessaire entre deux amoureux avant de s’engager à vivre ensemble

  3. je trouve que certains gens sont toujour a l’age òu le tabou regne parceque voila que tu t maries sans avoir eu aucune sorte curiosité sur le sex ton partenaire ceci di même si tu es extremment croyant parcque le sex c’est quelque qui est la et qui est reel!!

  4. Il vaut mieux en parler et pas précocement goûter le fruit avant qu’il soit mûr car ça peut être l’origine d’autres barrières merci

  5. Si vous parvenez à résister de tester la marchandise avant le jour J tant mieux, mais il serait préférable d’acheter un soulier après l’avoir essayer sur son pieds.

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non