article comment count is: 0

CAN 2019 : quelles sont les chances qui restent au Burundi ?

Après une mauvaise entrée en lice qui s’est soldée par une défaite de 1−0 contre le Nigeria, les Hirondelles ont offert une autre contre-performance en s’inclinant sur un même score de 1−0 devant les Zébus malgaches ce jeudi 27 juin 2019. Qu’en est-il des chances qui nous restent pour se qualifier pour le deuxième tour ?

Si la 76ème minute du jeu semble une malédiction pour le Burundi car les deux buts ayant été encaissés jusque-là  sont tombés à ce moment du match, le sélectionneur n’a pas, cette fois, été pris pour le grand artisan de cette défaite. Il avait fait titulariser certains joueurs tant revendiqués par le public comme Ngando Omar, Karim Nizigiyimana, Christophe Nduwarugira qui, malgré eux, n’ont pas pu empêcher ce nouvel insuccès de 1−0.

Un résultat qui n’est pas du goût à ravir les Burundais qui voient les chances de se qualifier pour les huitièmes de finale voler en éclats. 

Mais mathématiquement, nous sommes toujours dans la course

Dans le règlement de la Coupe d’Afrique des Nations modifié en date du 29/01/2019 en vue de l’actuelle édition, en son 32ème chapitre, l’article 75.3 stipule que  « sont qualifiées pour les huitièmes de finale deux équipes classées première et deuxième de chaque groupe ainsi que les quatre meilleures  équipes parmi celles qui finissent à la troisième place de leur groupe. »

Ceci dit, il nous est alors impératif de battre la Guinée pour être le 3ème de notre groupe et ainsi espérer être parmi ces quatre meilleures équipes qui vont être ajoutées pour arriver à 16 équipes escomptées pour les huitièmes de finale.

Mais battre la Guinée ne suffit pas

Après les matchs de poules, on aura 6 équipes en 3ème places. Si on parvient à soutirer les 3 points du match contre les Guinéens (qui ont déjà promis de retourner l’argent si nous les mettons en déroute), on attendra tout de même l’issue des autres matchs.

Cependant, comme le stipule le règlement de cette CAN, à l’article 75.4 du  32ème Chapitre, les quatre meilleures équipes finissant à la troisième place de leur groupe seront respectivement déterminées  par le plus grand nombre de points obtenus après tous les matches de groupes, la différence de buts de tous les matchs de groupes et le plus grand nombre de buts marqués dans tous les matches de groupes. Si ces points ne parviennent pas à trancher, la commission d’organisation de la CAF procédera au tirage au sort.

De toute façon, la victoire contre la Guinée se veut obligatoire. Au mieux, on gagne et on espère être une des meilleures 3èmes équipes. Au pire, on gagne et on ne rentre quand même pas bredouille. Tout s’articule autour de la victoire. Allez les Hirondelles, on croit toujours en vous.

 

Partagez-nous votre opinion

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non