article comment count is: 4

CAN2019 : pourquoi on devrait croire en l’équipe du Burundi

Même si la FIFA classe le Burundi à la dernière position des pays participant à la CAN en Egypte, son équipe rassure sur son potentiel de réaliser un exploit dans cette compétition qu’elle joue pour la première fois. Explications.

Il n’est pas exclu que les Intamba mu Rugamba fassent un exploit dans la CAN dont le coup d’envoi va être donné ce vendredi au Caire. Son équipe, qui attend de pied ferme les Super Eagles du Nigeria a été invaincue dans tous les 6 matchs des éliminatoires.

Le Burundi a pu arracher un match nul face au Mali, à Bamako tout comme à Bujumbura et en plus, les joueurs burundais ont réussi à éliminer le Gabon d’Aubameyang, l’une des grandes stars africaines du championnat anglais.  

L’un des attaquants qui seront suivis de près dans cette compétition, qui feront peur à l’équipe adverse est un Burundais, Abdul Razak Fiston. Avec 6 buts, il est le 2ème meilleur buteur de la phase des éliminatoires, derrière le Nigérian Odion Ighalo, 7 buts.

Le Burundais devance de grands joueurs évoluant en Europe surtout Mohamed Salah, buteur vedette de Liverpool, sacré meilleur joueur africain de l’année consécutivement en 2017 et 2018.

Une qualification méritée

Récemment, l’équipe du Burundi a disputé de beaux matchs amicaux comptant pour la préparation de la CAN. Avec une égalisation face à l’Algérie et d’une défaite face à la Tunisie en temps additionnel, les poulains d’Olivier Niyungeko, sélectionneur national, ont montré qu’ils méritent leur qualification.

Ils ont des armes pour tenir tête aux meilleures équipes du continent. Il n’est pas superflu de signaler que les Aigles de Carthage occupent la deuxième place en Afrique sur le récent classement de la FIFA, derrière le Sénégal.

La CAN pour soi

L’équipe nationale du Burundi a aussi une autre motivation agissant beaucoup plus sur le moral qu’autre chose. Le résultat de la levée des fonds pour soutenir les Intamba mu Rugamba leur inspirera le renoncement pour le bonheur de leurs compatriotes dans la mesure du possible.  

La Fédération de Football du Burundi, FFB en sigle, vient de mettre sur la table une prime de 150 millions Fbu en cas de victoire contre le Nigeria. Elle sera multipliée par 2 en cas de qualification dans les 8ème de finale. Une première! La fédération n’avait jamais motivé ses joueurs jusqu’à ce point.

La CAN est une vitrine pour tout joueur ambitieux. Les dirigeants du football mondial, les responsables des grands clubs suivront avec attention cette compétition continentale. En jouant la CAN, les Burundais n’ignorent pas que leur avenir est aussi en jeu.

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (4)

  1. Le Burundais a un talent incroyable dans le football.si nos joueurs continuent de la même manière ils iront très loin même en coupe du monde😉😉.vive les#intambamurugamba

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non