article comment count is: 0

Burundi : la prophétie, à prendre ou à laisser ?

Au Burundi, les églises poussent comme des champignons. C’est devenu un business florissant et créatif mais parfois douteux. À la tête de chaque église, il y a toujours un homme de ‘‘Dieu’’ très charismatique et irréprochable dont les paroles, soi-disant « prophétiques », sèment parfois la confusion, le doute et la panique chez les fidèles les plus crédules. Comment savoir si c’est une « prophétie » réelle ? Éclairage.

J’ai commencé à m’intéresser aux églises en 2011. J’ai visité plusieurs confessions religieuses de la ville de Bujumbura. Ayant un talent de musicien et de technicien du son, je me suis rendu indispensable d’une église à l’autre. Et ce que j’ai vu et entendu est extraordinaire. Beaucoup de prédicateurs de ces églises que j’ai fréquentées devenaient très prophétiques surtout lorsqu’il était question d’argent. La prospérité de certains de leurs fidèles étant leur priorité et ces derniers y croyant les yeux fermés.

D’ailleurs, personne n’oubliera le fameux Damascène Gakwaya, d’origine rwandaise, il y a cinq ans. Il disait qu’il était en possession d’un message de ‘‘Dieu’’ pour le Président de la République. Il avait le même message qu’un pasteur d’origine congolaise, Sosthène Serukiza, de l’Eglise Guérison des âmes. Les deux ont créé une panique dans nos entourages. Ils ont été arrêtés et renvoyés dans leurs pays d’origine. Un autre qui a subi le même sort est le Prophète Modeste Kayihura, il y a à peine deux mois. L’histoire nous a paru banale tout en ayant fait grand bruit. Ce dernier avait prédit l’accès du Burundi à la phase finale de la CAN, il a déclaré que l’équipe nationale du Burundi ne pourra gagner aucun match si les joueurs ne donnent pas des offrandes à « l’homme de Dieu » qu’il est. 

‘‘Dieu’’ parle-t-il à ces hommes ?

 « La prophétie est une révélation inspirée par l’Esprit divin que communiquent les prophètes. Ainsi, prophétiser est l’acte d’annoncer les choses passées, présentes et futures comme révélées par Dieu. En d’autres termes, la prophétie est une émission de la Parole de Dieu (par son serviteur, prophète) qui touche des situations historiques, individuelles et/ou collectives », définit-il Thierry Bahizi un docteur en théologie.

Il  poursuit : « Dieu, normalement, parle à ses prophètes et pasteurs au travers de sa parole qui est la Bible. Ils doivent étudier la théologie pour bien interpréter le message que Dieu nous communique tous au travers des Saintes Écritures (la Bible). Cela leur permettra d’être bien illuminés et pouvoir communiquer/transmettre ce message aux gens. »

C’est la raison pour laquelle, explique-t-il, l’outil pour distinguer la vraie prophétie d’une fausse reste la Bible. « Néanmoins, cela n’empêche pas Dieu de parler à ses serviteurs d’une autre manière spéciale comme dans des visions ou au travers des apparitions.»

Selon ce théologien, toute prophétie actuelle doit être soumise au test biblique avant d’être crue. En plus, c’est toujours bon d’avoir des réserves et attendre jusqu’à l’accomplissement de la prophétie afin de pouvoir y croire. En attendant, ne croyons pas à tout ce qu’un auto-proclamé ‘‘prophète de Dieu’’ viendra nous dire.

 

Partagez-nous votre opinion

Cookie Policy

Nous utilisons des cookies analytiques / de performance pour améliorer votre expérience utilisateur sur notre site. En savoir plus.

Non