article comment count is: 3

« Comment apprendre à aimer le foot a sauvé mon couple »

Au Burundi comme ailleurs, le sport est un outil pour promouvoir la paix et le développement. Plus particulièrement, le football a le rôle d’unir les gens, et peut raviver l’amour éteint ou enfoui dans un couple. Témoignages.

Dans plusieurs couples, la femme ne comprend pas comment son mari passe des heures à assister à un match, à crier devant la télé, à supporter des gens qui ne le connaissent pas jusqu’à pleurer, se bagarrer, parier, etc. Et quand il rentre, l’époux continue de suivre les commentaires des journalistes professionnels. Et il vaut mieux ne pas déranger monsieur. La femme se sent délaissée. Faut-il abandonner pour autant son homme à cette deuxième maîtresse ?

De l’incompréhension au double plaisir

« Quand il rentrait tard, il me trouvait fâchée. » C’est  Laura, une dame mariée et mère d’une petite fille. « Je ne comprenais pas comment il pouvait se permettre de rentrer vers minuit me sachant toute seule. Il voyait que j’étais en colère, mais cela n’arrangeait en rien notre situation. Après quelque temps, je me suis remise en question. Pourquoi ne pas être avec lui dans ce qu’il aime ? Pourquoi ne pas me mettre dans sa peau ? Du coup, j’ai décidé de m’intéresser au foot. Je me suis mise à poser des questions sur les règles de base, les noms des grands joueurs, les différentes équipes de notre pays, de l’Afrique et de l’Europe. Aujourd’hui, « dans la joie comme dans la peine » je suis avec lui. Je l’accompagne partout et je n’y vais plus pour lui, mais pour moi aussi. Je me suis même achetée un t-shirt des Hirondelles lors de la CAN. Je suis heureuse de voir comment les choses ont évolué.»

Nos liens se fortifient

Bella et Arielle sont amies et toutes deux célibataires. Cependant, leurs idées divergent. « Je ne comprends pas celles qui courent après leur copains ou maris en essayant d’aimer ce qu’elles n’ont pas dans la peau. S’il me délaisse, je casse avec lui. C’est lui qui devrait le plus s’intéresser à moi et non le contraire », tranche Bella. Son amie n’est pas du tout d’accord : « En couple, on se soutient. Moi, quand je vais au terrain regarder mon mec jouer, je sais qu’il adore ça. Il sait que je suis là pour lui. À part ceci, je vois une autre image de lui dans des situations pas romantiques et difficiles à gérer. Je l’étudie. Les liens deviennent forts quand on soutient notre partenaire

Femmes, et si on les soutenait ?

Être femme ne signifie pas être incompatible avec le sport. En plus, à l’église ou devant le représentant de la loi, nous jurons amour, fidélité, soutien mutuel. Si nous accompagnons nos partenaires dans leurs activités, dans ce qu’ils aiment, si nous les encourageons et portons le maillot comme ils le font, est-ce que ce n’est pas un geste qui apporte de la couleur à notre mariage ? Je ne dis pas que c’est aux femmes seules de fournir des efforts mais pour aujourd’hui, tenons-nous en à cela. 

 

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (3)

  1. Moi je crois qu’on peut faire un effort de s’intéresser à ce que ton copain ou mari aime pour qu’il ne se sente pas seul ou qu’il pense qu’elle ne peut pas compter sur sa femme ou sa copine pour le soutenir.