article comment count is: 0

La famille Rwagasore : quelle fin a-t-elle connue?

Le 1er juillet de chaque année, le Burundi célèbre son indépendance obtenue grâce au prince Louis Rwagasore. Si la mort de ce dernier est connue du grand public, celle de sa famille directe ne l’est curieusement pas, laissant champ libre à des spéculations de toutes sortes. Le blogueur Patrick Nimpagaritse s’est entretenu avec un historien et la sœur du héros de l’indépendance.

Il est difficile de trouver des informations consensuelles sur le décès de la descendance et de la femme du prince Rwagasore. Pour la mort de ses enfants, aux partisans de la thèse d’empoisonnement s’opposent les tenants de la thèse de la mort pour cause de maladie.

Ces spéculations sur la famille Rwagasore ou la mort de cette dernière pour être plus précis m’ont emmené à chercher à distinguer le vrai du faux. J’ai alors approché un historien et la sœur de Rwagosore, la princesse Rosa Paula Iribagiza, pour y voir clair.

Selon Melchior Mukuri, historien et professeur à l’Université du Burundi, cette question de la mort de la famille nucléaire Rwagasore est à prendre avec prudence. « Vous savez, il s’est dit beaucoup de choses de telle manière que pour le moment, affirmer quoi que ce soit serait inopportun. Pour de plus amples  informations, peut-être que le mieux serait d’approcher les membres de la famille du roi Mwambutsa, père de Rwagasore. Sinon, beaucoup d’hypothèses sont avancées et pour tout vous dire, moi je préfère être prudent. ».

Mauvais karma

La princesse Rosa Paula Iribagiza quant à elle fustige et balaie d’un revers de la main la thèse selon laquelle les enfants de Rwagasore auraient été empoisonnés. Selon elle, si les enfants du héros de l’indépendance n’ont pas eu la chance de vivre longtemps, c’est pour des raisons de santé. Un problème d’incompatibilité sanguine, précisément est à l’origine de leur mort. Elle explique :«Mon frère (Rwagasore) est mort en laissant un enfant âgé d’à peu près 9 mois ou 10 mois et une femme enceinte. Le premier enfant est mort quelques mois après la mort de son père tandis que le second mourra trois mois après sa naissance. Ce n’est que le problème d’incompatibilité sanguine et en aucun cas l’empoisonnement qui est à l’origine de leur mort! »

In fine, s’agissant de  Marie Rose Ntamikevyo, l’épouse de Rwagasore, la princesse Rosa Paula Iribagiza affirme qu’elle mourra des suites de maladie quelques années après la mort de son mari, en 1973.

 


A relire : Cher Rwagasore, ne nous juge pas sur nos actes!

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.