Tulipe - symble- Rétrécissement vaginal

Rétrécissement vaginal : nouvelle tendance à Bujumbura ?

Pour satisfaire leur partenaire ou pour des raisons religieuses, les jeunes burundaises recourent plus souvent à des méthodes artisanales pour rétrécir leur sexe. Ce qui n’est pas sans conséquences.

« Qu’est-ce que je ne ferai pas pour satisfaire mon mari ? » s’exclame Solange Kirezi, mère de trois enfants : «  J’ai appris la méthode de mettre l’aloès vera refroidi dans le vagin par le biais d’une tante infirmière. Elle m’en a parlé peu de temps avant mon mariage. Au début je m’en moquais mais dès que je l’ai utilisé, j’ai vu que je détenais le jackpot. J’ai dit au revoir aux mauvaises odeurs et aux infections et en plus mon vagin s’est resserré. Mon mari ne connaissant pas mon secret s’étonne toujours comment je peux rester aussi étroite qu’une vierge alors que je suis mère de trois enfants. »[Rires] 

Solange n’est pas la seule à utiliser cette méthode dans la ville de Bujumbura. Le rétrécissement du vagin est un phénomène en vogue surtout chez les jeunes femmes. Les raisons de ce rétrécissement sont multiples. D’abord la recherche du bonheur conjugal ou l’épanouissement sexuel pour éviter et /ou corriger une insatisfaction  de la part du partenaire ou pour des raisons d’ordre culturel et religieux, comme c’est le cas de Salima, une jeune fille musulmane : « Je suis censée rester vierge jusqu’à mon mariage sinon mon père me tuerait. Et j’espère tromper mon futur mari avec cette méthode. »

Donc pour y remédier, ces femmes font recours à des méthodes des plus insoupçonnées comme rétrécir leur vagin en utilisant plusieurs produits naturels comme l’ail, l’aloès, le citron, le gingembre… afin qu’il se resserre, se lubrifie naturellement et redonne le plaisir perdu. Mais ça ne marche pas à tous les coups.

« Ça s’est bien passé chez mes amies mais moi je suis tombée malade», se plaint Marie, une jeune femme de 28 ans qui a usé de l’ail. « Après trois jours d’expérience et après avoir eu des rapports avec mon mari, des secrétions blanchâtres mal odorantes ont commencé à sortir de mon vagin. Je croyais que ça allait s’estomper mais j’ai dû me rendre chez un gynécologue », témoigne-t-elle.

Et si c’était néfaste ?

« Un traitement pour la diminution de la taille du vagin ? Ça n’existe pas », soutient le Professeur Salvator Harerimana, gynéco-obstétricien. « Par contre, utiliser de tels produits n’est pas sans conséquences. » Il explique : «Le milieu vaginal est normalement acide, ce qui le protège de la plupart des infections. Pour que cette acidité reste maintenue, le vagin possède un écosystème dynamique qui défend le milieu génital devant les différentes sources d’infections et se nettoie automatiquement.  Tous les produits mis dans le vagin changent le pH mais aussi dénaturent la flore. La seule chose permise pour la toilette est l’eau plate et les seuls produits tolérés sont utilisés pour traiter une infection déjà existante. Même les ovules que nous prescrivons traitent et ne déséquilibrent en aucun cas la flore vaginale, sinon bienvenue aux infections et aux autres maladies sexuellement transmissibles. »

Pour lui, la seule chose pouvant être prescrite en post-partum est la kinésithérapie périnéale. Il est le traitement le plus commode pour garder la tonicité du muscle du périnée, normalement élastique. Les autres méthodes ne sont pas d’indication médicale. Le rétrécissement ressenti par ces femmes serait donc dû à la vasoconstriction des muscles entraînée par le froid et non par le produit en soi. Il ne s’agit pas d’une action pérenne d’où la réutilisation fréquente des produits avant les rapports sexuels. 

 


A relire : Sexualité : la première fois, entre fantasme et réalité

Articles récents

Recent Comments ( 1 )

  1. Peu etr 7 vrai, peu etre pas .En tt cas les filles ou femmes devraient faire attention avnt d utiliser ces plantes.si ces plantes ont réellmnt cette qualité de provoquer le rétrécissemnt de la cavité vaginale ,faudrait une etude scientifique,fabriquer a partir de ces plantes un produits avec des dosages bien étudiés pour préserver le Ph du mileu vaginal et en mm tps avoir le résultat voulu chez ces femmes(filles).

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*