article comment count is: 0

Pourquoi est-il si compliqué de sortir avec une fille plus nantie que soi à Bujumbura?

Au pays de Mwezi, il n’y a pas couple plus mal assorti que celui où la demoiselle gagne plus que son homme. Chacun  des deux doit faire face au regard réprobateur d’une société très patriarcale, à la limite du machisme. Le blogueur Tanguy Irangabiye nous livre le témoignage des tourtereaux qui font face à cette situation.

Dans une relation entre un jeune homme et une jeune femme, notre tradition veut que l’homme soit le premier responsable sur presque tous les plans: c’est lui qui doit faire le premier pas (umukobwa ntaresha), c’est lui qui règle la facture au resto, c’est lui qui a le devoir d’être galant, bref c’est l’homme qui prend le lead. Cependant, s’il advenait que la situation s’inverse et que la femme se charge de toutes ces «corvées», elle peut être sûre de se retrouver au centre de toutes les discussions. Le pire, c’est lorsque les parents s’en mêlent.

«Mbega sha Ginette, karya gahungu wama wiruka inyuma kaguhaye iki? » (Bon sang, Ginette, qu’est ce qui te pousse à courir derrière ce bonhomme? Ndr). Ceci est l’éternelle question  de la mère de Ginette à sa fille qui prévoit de se convoler en justes noces avec un jeune homme à la situation modeste. Et ce n’est pas tout, la maman fait parfois appel à l’autorité incontestable du père pour essayer de dissuader leur fille « qui continue à faire preuve d’excès de zèle en amour ». Pour eux, elle doit  attendre sagement que le jeune homme [Fred] vienne vers elle selon le principe que c’est le prétendant qui doit se taper tout le boulot ( toucher à sa poche pour courtiser, faire la dot, préparer un probable mariage). C’est ce qui prouve sa virilité et c’est prévu par la coutume burundaise!

Du côté de Fred, c’est pareil. Une fois qu’il raconte son histoire à Gilles, son ami d’enfance, la pression monte. « Fred, urazi ko twakuranye! Haraho wigeze ubona umukobwa asohokana n’umuhungu asumvya amahera?» (Fred, tu sais qu’on a grandi ensemble, dis-moi si tu as déjà vu, au moins une fois, un gars sortir avec une fille plus nantie que lui! Et quand ça arrive, tu as déjà vu comment elle le traite?)  Et le doute s’installe.

L’argumentaire de Gilles se base principalement sur le grand écart entre le salaire de Ginette qui se trouve être le quintuple de celui de Fred.

Garder la tête haute

Loin des critiques, du bruit des parents, Fred et Ginette ont une réponse plutôt synchronisée quand on leur demande ce qu’ils pensent de l’avenir de leur jeune couple évoluant sur un terrain si miné: «Nous tenons le coup

« À un certain moment, suite aux railleries de mes proches, j’ai failli croire que je me suis engagé dans une relation qui ne durera pas longtemps. La plupart de mes amis me faisaient parfois des blagues de très mauvais goût du genre : Urakenyeye witwe muka Ginette ? (Es-tu prêt à être appelé la femme de Ginette ?). Mais, comme l’amour triomphe toujours, nous allons nous marier bientôt et je suis persuadé que ceux qui s’opposent à notre union seront présents, le jour J, dans la salle de réception !», confie Fred qui lance un regard complice à sa fiancée, avec un petit sourire aux lèvres.

Dans  des situations pareilles, je pense que la société burundaise devrait se montrer moins conservatrice. La situation économique, le chômage endémique, plusieurs facteurs ne nous permettent plus de garder des «valeurs», qui pour certains semblent inamovibles, mais que la réalité économique contredit. Dans ce cas, peu de jeunes fonderaient alors leurs foyers.

Au lieu d’y voir  des inconvénients, quand deux personnes décident de faire leur vie ensemble, c’est une bonne occasion de se réjouir. Par ailleurs, comment être sûr que la personne qui est payé plus le sera toujours ?

 


A relire:

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.