article comment count is: 0

Trois habitudes du Burundais jugés anodins mais en réalité dangereux

Dans leur mode de vie, certains Burundais adoptent des habitudes et de petits comportements susceptibles de nuire à leur santé mais également à celle de leur entourage, ou à l’environnement. Le blogueur Yvan Ndabemeye, aspirant médecin, nous en parle.

Les conséquences néfastes de certaines habitudes font l’unanimité : tout le monde sait que fumer c’est dangereux par exemple. Et fumer en public nuit non seulement à ta santé mais aussi à celle des autres. Mais il existe d’autres petites choses qu’on fait sans le moindre souci quant aux conséquences ultérieures. Utiliser par exemple sa brosse à dents pendant plus de trois mois peut s’avérer aussi dangereux pour la santé de nos dents et de nos cavités buccales. C’est selon les spécialistes en odontologie et stomatologie qu’on est en mesure de réaffirmer cela.

Ces petites habitudes sont si nombreuses qu’on n’en traiterait pas exhaustivement. Mais seulement certaines d’entre elles ad libitum.

Conduire en utilisant en même temps son téléphone portable

Ce comportement arrive chez pas mal de conducteurs et surtout les jeunes. « Ma copine m’écrit, il faut que je lui réponde pour ne pas la blesser», parfois ça cogite dans ce sens au volant d’une belle BMW ou d’une Carina T.I. C’est vrai ne pas vouloir gâcher sa relation amoureuse est une bonne chose. Mais ne pas gâcher la vie des autres ou y mettre un terme, en est une autre, meilleure.

Certes, ta copine peut te hurler dessus pour ne pas lui avoir répondu. Mais si elle t’aime réellement, elle ne peut pas te larguer pour ne pas avoir causé des accidents mortels aux autres usagers de la voie publique.

Faire pipi dans les places publiques

Ici, à Bujumbura c’est une catastrophe. Pisse qui veut, quand il veut et où il le veut. J’ai l’impression que c’est ça la règle. Parfois passer par certaines rues sans couper un instant sa respiration devient impossible. Tellement ça sent la pisse qu’on se demande si on est en ville ou quelque part dans la forêt de Kigwena.

Normalement notre culture nous apprend d’être respectueux envers les autres mais ne nous a jamais appris d’être respectueux envers la nature. Mais était-ce nécessaire? L’homme n’est-il pas assez intelligent pour savoir que respecter la nature c’est aussi avoir du respect pour autrui, pour sa santé?

A mon avis ces gens qui urinent dans des places publiques sont tout simplement irrespectueux envers les autres. Et pire, y en a même qui le font en public, sans se soucier des enfants et d’autres personnes de l’autre sexe qui passent à côté de lui.  

Ne pas changer sa brosse à dents pendant plus de trois mois

L’idée est loufoque et ne susciterait aucun intérêt pour certains. Mais la réalité est que selon  allo-Médecins, une brosse à dents doit avoir une durée de vie. Ceci, pour protéger nos dents contre les caries dentaires et nos bouches contre une mauvaise haleine.

La durée en question se situe entre 1mois et 3 mois selon cette même source. Ce qui revient à dire qu’on devrait changer sa brosse à dents au moins quatre fois par an pour une meilleure hygiène de nos dents.

À nous de changer nos comportements. En définitive, nous sommes les maîtres de nos propres vies et de nos propres destins. Agissons surtout en ne mettant pas mal à l’aise ou en difficultés nos entourages humain et environnemental.

 


A relire:

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.