article comment count is: 0

Vous avez dit « plagiat ? »

Affaire Ngabo vs Monia… Si vous suivez un tant soit peu l’actualité croustillante du Burundi, vous connaissez cette histoire. Mais ce n’est pas sur cette affaire que je vais réagir, mais sur les fausses polémiques qu’elle a suscité après elle. Une chasse aux sorcières malvenue…

Un petit rappel de ce qu’est le plagiat s’impose. Tenez, faisons donc appel à ce cher Wikipédia ! D’après lui, « le plagiat est une faute d’ordre moral, civil ou commercial qui peut être sanctionnée au pénal. Elle consiste à copier un auteur ou accaparer l’œuvre d’un créateur dans le domaine des arts sans le citer ou le dire, ainsi qu’à fortement s’inspirer d’un modèle que l’on omet, délibérément ou par négligence, de désigner. Il est souvent assimilé à un vol immatériel».

Où veux-je en venir ? Si vous avez tout lu, vous remarquerez que nulle part il n’est question d’accaparement d’idées, d’un vol de fait de société, mais bel et bien d’œuvre. Et qu’est-ce qu’une œuvre, un fait de société, une idée? Je vous laisse chercher la nuance. Ces derniers jours, on assiste à des plaintes par ci, par là des gens, qui, d’après leurs dires seraient victimes de plagiat. (Non, je ne citerai pas de noms, je n’entrerai pas dans cette polémique). Où se situe le problème, vous demandez-vous sans doute ? Le problème, c’est le sujet du plagiat, voilà où je voulais en venir.  

On vaut mieux que ça…

Comme toute citoyenne, ce genre de polémique m’interpelle : « Vous m’avez chipé mon idée », « c’est moi qui avait écrit sur ce sujet le premier », et patati et patata.  Franchement, que n’entendrons-nous pas dans ce pays? Comment peut-on se plaindre par exemple de s’être fait plagier une idée sur un fait de société? Comment est-ce qu’on en est arrivé là? Est-il nécessaire de rappeler qu’on vit tous dans la même société et que de surcroît, on vit les mêmes choses ? La vie, notre vie à tous est un plagiat. Au lieu de chercher querelle sur tout et n’importe quoi, on devrait apprendre à être plus tolérant et surtout, une bonne dose de maturité ne serait pas de trop. Arrêtons de vouloir voir des fantômes partout. On vaut mieux que ça…

 


A relire: Affaire Ngabo vs. Monia : la fin de l’omerta ?

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.