« Dites-leur, Première dame ! »

Une vidéo prise lors d’une séance de moralisation des femmes leaders circule depuis quelques jours. Dans celle-ci, la Première dame Denise Nkurunziza corrige avec humour ces femmes au foyer qui se consacrent à la prière et négligent tout le reste de leurs devoirs. Une sortie inattendue qui ne déplait pas à la blogueuse Dacia Munezero.

À l’heure où les églises naissent au Burundi comme des champignons avec des pasteurs ou apôtres ( on s’y perd) prédisant la fin du monde qui est proche et l’enfer qui va avec, avouez que c’est toujours étonnant, surtout dans une société où la religion prend de plus en plus de place, de tomber sur une vidéo d’un pasteur prêchant autre chose que la prière perpétuelle. Et quand ladite vidéo est de la Première dame, c’est autre chose !

Pour ceux qui n’ont pas vu la vidéo, Madame Denise Nkurunziza imite ironiquement les femmes qui dédient toute leur vie à la prière, en occultant le reste de tous leurs devoirs familiaux! Et la leçon derrière est : « Vous ne pouvez pas vous cacher tout le temps derrière la prière et oublier tout le reste et surtout votre vie d’épouse et de maîtresse de maison. »

Actuellement, nous savons tous que notre Première Dame est pasteur de l’église Le Rocher. C’est vrai que je ne suis pas toute ses prédications vu que ces vidéos ne circulent pas comme la dernière, mais je ne m’attendais pas à ce qu’elle exhorte les femmes à s’occuper plus de leurs maris au lieu de se perdre dans des oraisons interminables et affaires d’église. En plus c’est une église évangéliste et du coup la première image qui me vient toujours en tête, c’est « les protestants, c’est bible dans la main tout le temps et partout ensuite il y a des prières tout le temps et partout ». Mais finalement je trouve que ce sont des préjugés et c’est mauvais les préjugés !

Alors à part être pasteur, c’est une femme burundaise. Et avec nos us et coutumes burundaises, peu de femmes, surtout chrétiennes, diront publiquement : « Ooh c’est bon avec vos prières à tout bout de champ, c’est quand que vous vous occupez de vos maris ? » Même quand c’est dit, c’est avec des gants, des mots chuchotés au coin de la bouche et avec un sourire gentil du genre « je veux pas mêler de ta vie, mais raba uko wobigenza nawe…»

Une réalité…féminine

Actuellement, les nouvelles églises, les renouveaux, les communautés chrétiennes,… la religion en général ne fait pas que du bien aux ménages. Nous savons tous les histoires de séparation et divorces qu’ont vécues certains des couples qui ont suivi Zebiya. La réalité a été que c’est beaucoup plus les femmes qui partaient que les hommes. Et à part ça, il y a toujours des histoires qui circulent sur des prêtres ou pasteurs qui profitent de la bienveillance des bonnes femmes en train de toujours traîner à l’église. Et de toute façon dans notre société, c’est plus les femmes qui se retrouvent dans les églises que les hommes. Et des fois, la vie familiale en prend un coup.

Avec tout ça, j’ai été agréablement surprise par la vidéo de notre First Lady ! En plus ce n’était pas barbant, plutôt drôle, elle a bien imité avec une petite voix aigüe les femmes « sainte-nitouches» qui, à chaque question, ripostent : « Non, j’ai pas le temps je vais prier ! » Et pour clôturer en beauté, à la fin de la vidéo, il y a une touche salace subtile à « la burundaise nyene » ! Gé-nial ! Et le message est passé comme une lettre à la poste ! La vidéo a été virale en un rien de temps ! Facebook, statut et groupes whatsapp, on ne trouve que ça !

Chers pasteurs, chères femmes ayant une responsabilité, prenez-en de la graine ! Enseignez et conseillez de façon légère, ouverte et ça passera mieux ! Mieux en tout cas que de promettre le feu et lamentations à vos interlocutrices si elles ne font pas ce que vous leur dites.

Madame Denise Nkurunziza Bucumi, merci! Je ne vous mentirai pas que je vais venir à votre église tous les dimanches, mais si je tombe sur d’autres vidéos comme celle-là je vais les partager partout ! Faites-en encore ! Avec le même ton et le même humour et vous allez changer des cœurs et détendre des esprits ! A la prochaine (vidéo) !


A relire:

Articles récents

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*