article comment count is: 2

Pourquoi certains hommes burundais n’aiment pas porter leurs alliances ?

Dans notre société, il est monnaie courante d’offrir une bague de fiançailles  à l’heureuse élue le jour de la dot. Puis, ce sont les alliances et les vœux qui sont échangés. Ainsi, l’homme accepte de sacrifier sa liberté pour promettre amour, respect et fidélité jusqu’à la fin de sa vie. Mais du jour au lendemain, chose étonnante, certains hommes disent avoir perdu leurs alliances…

J’ai constaté que plusieurs hommes mariés ont souvent un malaise en rapport avec les bagues de leurs mariages. En effet, il est difficile de comptabiliser le nombre exact d’hommes mariés qui perdent leurs alliances et refusent de les remplacer.

Ce symbole qui fut jadis, le lien et l’attache auprès de sa dulcinée, devient un simple objet qu’on n’a pas besoin de chérir, voire une entrave. Souvent, j’ai entendu dire que certains craignent la marque laissée par une alliance.  Car même s’ils la retirent pour ensuite la remettre seulement en notre présence, il n’est plus aussi facile de draguer une autre qui se doit de faire attention à la marque de l’alliance à l’annulaire gauche. Malheureusement, étant au courant de ce stratagème féminin, ils le retournent à leur avantage en faisant exprès de perdre l’alliance. Adieu la marque, adieu le statut d’homme marié.

Le poids de l’entourage

L’autre raison pour laquelle l’alliance ne serait plus ce bien précieux dont l’homme marié voudrait se vanter, c’est son entourage souvent constitué de célibataires qui passent la plupart du temps à le critiquer quant à son attitude : bague, répondre aux coups de fil pressants de son épouse, rentrer tôt,… Certains iraient jusqu’à le traiter d’«émasculé».  Et lorsqu’il en a marre, il craque et se rebelle. Il fait tout afin de paraitre beaucoup plus ‘’viril’’ au point de retirer son alliance, draguer d’autres femmes…

Le fait de retirer son alliance pour un homme marié ne serait plus quelque chose d’aberrant, les familles et la société tolèrent. Mais qu’en est-il d’une femme mariée qui déciderait de faire pareil ?

 


A relire:

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Merci pour votre petite analyse sur les alliances digitales des hommes.

    D’une part ce que vous dites est correcte, d’autres part c’est faux.
    La majorité des hommes burundais font du travail lourd avec des mains nues. Jamais oublier ça. Ils ont droit d’enlever leur alliance.

    En revanche, le vrai amour est celui du coeur. Les hommes et femmes de nature infidèles restent infidèles à leurs coinjoint(e)s malgré la présence de l’alliance sur leurs doigts. Ça dépend du raison du coeur et de la volonté de chacun(ne).

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.