31 décembre : ces vœux «copier-coller»

Chaque fin d’année ressemble à une autre : les mêmes célébrations, les mêmes rituels, les mêmes vœux. La blogueuse Elodie Muco, excédée, se demande ce qui nous pousse toujours à dire les mêmes choses. Y croyons-nous vraiment ?

Décembre. Le mois de l’année attendu par tous avec impatience. Le mois qui rime avec sapins de Noël, cadeaux, repas en famille, pour ceux qui peuvent se le permettre, bien entendu. Mais la période la plus attendue à part Noël reste sans conteste le réveillon du 31 décembre. Quand les 12 coups de minuit retentissent, cris, hourras, étreintes, embrassades et…bonne année !! On appelle, on nous appelle, on envoie et on reçoit des textos ou des images qui rivalisent de forme. Côté design, l’imagination des gens à cette période des fêtes n’a pas de limites. C’est l’euphorie totale.

Nouvelle année, nouvelles résolutions

«Des vœux de bonheur, de bonne santé, de prospérité ; que cette année soit ceci et cela…». Mais pour certains, l’année qui s’achève a laissé un arrière-goût d’inachevé. La plupart des gens se remémore surtout le négatif : les morts, les maladies, les lettres de demande d’explications au travail, etc. Mais on se dit, à minuit pile que cette nouvelle année, tout cela sera différent. On espère, et d’ailleurs, on a bien raison. Mais…nouvelle année, nouvelles résolutions ? Je n’ai jamais compris. Pourquoi toujours attendre la nouvelle année pour prendre des résolutions ?

Faites donc preuve d’humanisme !

En ces jours de fête, nous nous contentons de souhaiter aux uns et aux autres la prospérité, la santé, la réussite. Que de belles paroles, pourtant…creuses ! Des mots dits, prononcés telle une chanson apprise par cœur.  Que dis-je, du copier-coller oui !  Je me demande si parfois on se rend vraiment compte de ce qu’on dit au fond. Et si au lieu de proférer des phrases préconçues on arrêtait de généraliser et qu’on souhaitait aux gens quelque chose de réaliste, de palpable ? Et si on commençait vraiment à s’intéresser aux projets et aux objectifs des autres personnes et proférer ces vœux en conséquence ? Bref, pourquoi ne pas mettre un peu plus de réalisme dans ces vœux ?  

 


A relire:

 

Articles récents

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*