Les perles de Yaga: la tolérance est mère de la paix

Comme chaque semaine, notre  Elodie Muco nous fait voyager dans les pensées de nos lecteurs à travers sa compilation des commentaires laissés sur notre site et notre page Facebook. Voici les dernières perles de nos lecteurs pour l’année 2017.

Kabando Thomas dans Référendum : Nkurunziza, ad vitam aeternam ? De Armel Gilbert Bukeyeneza

«J’aime tant le journal Yaga-Burundi pour les infos qu’il ne cesse de nous partager […] Je salue bel et bien l’ingéniosité du président Nkurunziza et ses collaborateurs pour avoir pris l’initiative de consulter le peuple Burundais afin d’exprimer le fond de leurs cœurs. Je tiens cette occasion pour encourager tous les Burundais à voter oui pour la nouvelle Constitution. Le Burundi a besoin d’un gouvernement fort et stable».

S’abstenir de juger et accepter que l’autre ait un avis différent du nôtre… Voilà une bien belle leçon de tolérance que vous nous offrez là cher Thomas ! Respect pour votre point de vue aussi.

Anaïs dans J’ai un secret : « Je suis né séropositif, et personne ne le sait » De Bella Lucia Nininahazwe

«Il est vrai que le crier sur tour les toits ne soit pas la solution, pourtant le garder pour soi n’en est pas une. Si ça a marché pour le moment c’est qu’il n’était pas encore temps de le dire car ceux qui devaient le savoir étaient au courant, pourtant nul n’est éternel. Je te souhaite le discernement afin de distinguer parmi tes plus proches amis les bons, des « Bons » afin d’avoir dans l’avenir un soutien infaillible dans les moments les plus éprouvants qui ne manqueront sûrement pas de venir sous ces cieux».

Le temps fait découvrir les secrets ; le temps fait naître les occasions et parfois aussi, le temps confirme les bons conseils comme les vôtres chère Anaïs… Laissons donc le temps faire son œuvre !

Michel Nibitanga dans Les perles de Yaga : «Les opportunistes ont sauvé les peuples, les héros les ont ruinés» De Elodie Muco

« […] Au monde, aucune histoire vraie n’existe lorsqu’elle est tracée par un homme. Le seul détenteur de la vérité c’est Dieu». 

Mais s’il est vrai que Dieu a créé l’homme à son image, l’homme n’est-il pas par conséquent Dieu et vice-versa ? Difficile de me convaincre cher Michel…

Scott Molisho dans Bridal et baby shower: ces nouvelles fêtes qui nous divisent De Martine Nzeyimana

«Organiser une telle fête pour un fœtus, c’est une perte de temps et un gaspillage. Et faut avoir rien à faire pour aller à une fête où le bébé n’est même pas encore né !!!!! […]».

Quand on dit que la franchise ne va guère sans un peu de brutalité…

Nkenguburundi Bwarikindi dans La religiosité au Burundi : un fait religieux, social et politique De Al Nzambo

«Ce que vous pouvez savoir, c’est que toutes les religions en Afrique, en particulier au Burundi, sont des religions des colonisés. L’Afrique a été détruite par les européens en utilisant des stratégies religieuses. Vous savez que tout ce qu’on nous enseigne comme parole de Dieu notamment la bible a été programmé bien avant par les romains. On peut affirmer sans risque de se tromper que la bible est le document politisé par des romains.
Vous savez qu’avant l’arrivée des colons au Burundi, les Burundais priaient Dieu et lui répondait à leur demande. C’est la paix et la prospérité qui régnait au Burundi. Mais aujourd’hui, j’ai peur que Dieu n’entende plus leurs prières car la manière dont ils prient n’est que la manipulation du bas peuple. Pour moi, c’est une croyance aveugle. Je me demande pourquoi nous ne pouvons pas faire réapparaître notre Dieu « Imana y’abarundi » au lieu de prier Dieu enseigné par les européens qui est origine de faim, de guerre, de haine et de graves maladies qui règnent maintenant sur notre continent noir».

Je comprends votre désarroi cher lecteur. Cependant de vous à moi, entre la croyance dans un Dieu « des Burundais » ou  « des Blancs », je me demande laquelle des deux on peut qualifier d’aveugle… 

Jérôme Havugimana dans Burundi : « Rien de mieux que d’être dans un convoi présidentiel » De Tangy Irangabiye

«Le président est différent des autres personnes selon son pouvoir, c’est comme ça sur la terre, même Jésus avait des disciples à côté».

Je ne vous contredirai pas cher Jérôme, mais de là à comparer un président au  » fils de Dieu » …quoique pour certains, cela va même bien au-delà. Comprendront qui pourront !

Moïse Ciza dans « J’ai construit un stade de football où je ne mettrais jamais les pieds » De Martial Hariyongabo

«Merci beaucoup à nous dire cette vérité dommage. Continuer à nous dire».

On dit toujours que les mots servent à exprimer les idées et on nous conseille d’oublier les mots quand l’idée est saisie. Conseil très utile en effet !

 

Bonne année chers tous !

Articles récents

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*