Ubugeni Expo : cette jeunesse qui veut moderniser le mariage au Burundi

S’il y a un domaine dans lequel la tradition semble garder son emprise, c’est bel et bien dans les cérémonies nuptiales. Une exposition organisée par des jeunes burundais au mois d’octobre s’est proposé alors d’y introduire un peu de modernité et faire la promotion de l’entrepreneuriat. Le blogueur Hugues Safari est parti à la rencontre des organisateurs.

« L’ubugeni (mariage) au Burundi est une tradition plus qu’une fête où parfois c’est difficile de « faire à ta façon ». C’est rare qu’on change de concept et souvent la perception reste toujours la même : Akaranga, urupfasoni», confie Anaïse Mugisha, l’organisatrice de cette petite foire.

Au restaurant Kabo Fast food de Rohero 1 (à Bujumbura), ils sont plusieurs jeunes entrepreneurs à être venus démontrer leur savoir-faire sur les cérémonies nuptiales ce 29 octobre : stands de décoration, d’habits de mariage et accessoires, photographie, vidéo, pâtisserie, etc. À côté de cela, les forains acceptent de bon cœur de prodiguer des idées et des conseils à une foule curieuse.

« Cette initiative veut connecter le public aux idées innovatrices du mariage. Quand vous préparez vos noces, vous choisissez les services que la famille vous propose. Mais vous ne savez pas ce qui est d’actualité. Vous n’avez aucune idée de ce qui est « tendance ». Et le jour du mariage, c’est là où on voudrait  quitter les sentiers battus», fait remarquer Anaise.

À quelques mètres de l’entrée de l’expo, se trouve Gloria Kwizera, gestionnaire de ‹‹ Maison du bois ››. Elle fait comprendre à ses clients que ses œuvres sont économiques et naturelles : ‹‹ Tout ce que vous voyez ici est sorti du bois. Ce n’est pas importé. Nous transformons tout dans notre atelier en service de tables et matériels de déco selon ce que vous voulez. ›› Plus besoin de partir alors là où tonton, cousin et tutti quanti ont été commander des meubles  « identiques ».

Informer les futurs mariés

« Cette rencontre est intéressante dans le sens qu’elle aide finalement à faire comprendre aux futurs mariés que l’image leur appartient avant tout et peut être personnifiée », explique Evrard Ngendakumana, photographe-vidéaste. Evrard regrette malheureusement que son domaine soit le moins prioritaire dans les dépenses du mariage et rappelle que la plupart des dépenses du mariage sont souvent éphémères contrairement à l’ensemble des visuels de la cérémonie.

Mugisha Anaïse qui a organisé l’expo est confiante que les participants aient pu s’informer et apprendre de nouvelles idées (de préparation) de mariage. D’après elle, les gens devraient connaître toutes les options en matière de fourniture de services de mariage avant de se décider, afin d’éviter la frustration causée par un choix fait à la va-vite.

Son souhait : « plus personne, d’ici à la deuxième édition de Ubugeni Expo en 2018, ne se laisse dicter quoi faire le jour de son mariage. Que chacun soit guidé par des idées claires à partir de ses souhaits et grâce aux gens qui ont de l’ambition et du talent dans l’organisation  d’un mariage ».

Articles récents

Say your opinion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*