Photo d'illustration ©Yaga
article comment count is: 0

Les perles de Yaga : « Sans la paix, rien ne va »

Du plus constructif au plus insolite, retrouvez certains des commentaires laissés par nos lecteurs sur notre page Facebook et sur notre site, et découvrez avec nous ce que notre chroniqueuse, Elodie Muco pense de ces commentaires.

Ndaba Jean Claude dans L’échec à l’école : qui en est le premier responsable ? De Apollinaire Nkurunziza

«Peut- on espérer un bon rendement scolaire d’un enfant affamé, malade, vêtu en lambeaux, sans toit salubre, sans matériel scolaire suffisant,….?
Comment voulez-vous qu’un enseignant sans matériel didactique adéquat et surtout dont le salaire ne permet pas de nouer les deux bouts du mois, voire d’une semaine, puisse enseigner correctement ses élèves?»

Vous avez raison cher Jean Claude, un jugement trop prompt est souvent sans justice ; ne dit-on pas que même la plus belle fille ne peut donner que ce qu’elle a? Réfléchissons donc deux fois avant de pointer du doigt le mauvais coupable.

Mazina dans Ambassadeur Cyprien Mbonimpa : « L’Occident est un mirage dont il faut se méfier » De Landry Ingabire

« […] je comprends qu’il faille décourager les départs sinon le pays se vide de ses forces vives. Mais avec le respect que je dois à M. L’Ambassadeur, je crois qu’il oublie que les temps ont changé. Aujourd’hui, je vous assure qu’il y a des personnes d’origine burundaise qui n’ont rien à envier à nos chers ministres. D’ailleurs, ceux-là, vous ne les verrez pas revenir chercher du travail au Burundi. Ceux qui reviennent en général, c’est qu’ils ont échoué. Mais pour partir, il faut être prêt à affronter la rude concurrence».

Ce n’est pas faux cher lecteur, d’ailleurs on regrette rarement d’avoir osé mais toujours de ne pas avoir essayé. Pour ce qui est de la suite, c’est une autre affaire. On ne peut s’en remettre qu’à sa bonne étoile !

Mwatulilwa Rachid Waubindja dans Éducation au Burundi: « Nous y perdons tous notre latin » De Lylia Ndayizeye

«Pour sauver cette jeunesse, il serait mieux que le Ministère de l’Education crée un centre d’autodidactes en vue de ne pas gonfler le nombres de prostituées à Kamenge, de footballeurs sans avenir à Bwiza et Nyakabiga, ainsi que les convoyeurs des véhicules à Buyenzi et Kinama […]» 

Il n’y va pas par quatre chemins ce cher Rachid ! Toute vérité n’est pas bonne à dire ?  A d’autres. Notre cher lecteur lui, n’a pas la langue dans sa poche. Au risque de se faire quelques ennemis…

Anonymous dans Ambassadeur Cyprien Mbonimpa : « L’Occident est un mirage dont il faut se méfier » De Landry Ingabire

«Merci pour l’article cher blogueur. Cas typique pour confirmer ce que l’ambassadeur a énoncé comme vérités que l’on n’entend pas souvent: vivant à l’étranger, je cherche un travail aussi pour financer mes études. Jusqu’à présent je ne suis pas parvenue à avoir plus que des nettoyages dans des bureaux ou hôpitaux. J’ai un niveau maîtrise, domaine scientifique, parle trois langues européennes (le français, l’anglais et l’allemand). Je ne suis pas un cas isolé».

Vous m’en voyez désolée cher lecteur (trice). Certains demanderaient pourquoi dans ce cas ne pas revenir au pays, mais on dit que quiconque n’a jamais quitté son pays est plein de préjugés…Je ne jugerais donc pas.   

François Nzotungwanayo dans Éducation au Burundi: « Nous y perdons tous notre latin » De Lylia Ndayizeye

«Mais l’uniforme est comme l’image de marque si une fois la mesure de se faire les cheveux sera appliquée à la lettre, je pense qu’il sera facile de distinguer les femmes des filles élèves ; pour moi le soldat est principalement caractérisé par son uniforme en premier, pas par son arme que n’importe qui peut soulever. Donc, c’est une mesure très importante»

Femme ou fille ? Qui a dit que tout le monde était préoccupé par l’échec en milieu scolaire ? Il y’en a pour qui le problème se situe ailleurs apparemment…  

Nicky Maeva Amber dans Ambassadeur Cyprien Mbonimpa : « L’Occident est un mirage dont il faut se méfier » De Landry Ingabire

«Les jeunes veulent vivre en Occident car dans les pays africains, on ne cesse de s’entre-tuer et la vie est difficile ; sans la paix rien ne va»

«Que pouvez-vous faire pour promouvoir la paix dans le monde ? Rentrer chez vous et aimer votre famille !», disait Mère Teresa. Peut-être qu’elle avait raison…

Félix-Sébastien Barakarohe dans L’échec à l’école : qui en est le premier responsable ? De Apollinaire Nkurunziza

«Tout dépend de la politique. Si la politique est bonne, le taux de réussite sera meilleure et le contraire de cela, tout sera gâché. Le bon développement d’un pays c’est la stabilité politique».

Tout n’est pas politique, mais tout découle de la politique. Vous dites vrai cher Félix !

Nduwimana Jean-Marie Emerine dans Ces malfrats qui se fichent royalement des autorités à Buja De Elodie Muco

«68435885»

Des lecteurs qui prennent Yaga pour Tinder… Ça m’avait presque manqué!

A la revoyure chers lecteurs

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.