article comment count is: 0

Burundi: une prière œcuménique pour nous faire oublier nos soucis ?

Ce 15 Août 2017, s’est ouvert à Gitega, la (probable future) capitale politique du pays, une « croisade œcuménique d’actions de grâce » organisée par le parti Cndd-Fdd. Le blogueur Spageon Ngabo y trouve plutôt une stratégie pour faire oublier aux Burundais les difficultés qui les hantent.   

Ils sont rusés, nos stratèges politiciens. Ils ont rassemblé les hommes d’Eglise de toutes les confessions, « pour rendre grâce à Dieu de tout le bien qu’il ne cesse de faire aux Burundais ».

Plus qu’une simple prière œcuménique, j’y trouve bel et bien une stratégie de manipulation des masses, une ruse politicienne.

« Tout va bien » : gobez-le et respirez !

Certainement, nous nous efforçons de ne pas y penser, mais c’est une évidence que le pays va mal, dans tous les sens du terme « mal ». Que ce soit sur le plan politique, économique, sans parler du judiciaire.

Pour petit rappel, le manque d’électricité est devenu la norme dans la plupart des quartiers de Bujumbura. Ça fait aussi près d’un mois, 1 euro s’échange à plus de 3000Fbu, 1 dollar à plus de 2700 Fbu ; dévaluation de la monnaie avec tout ce que cela implique. Des millions de Burundais sont dans le besoin d’une assistance humanitaire.

Quant à la justice et les droits humains, la dernière nouvelle est que la CNIDH a récemment demandé à la CPI de “ surseoir à l’examen préliminaire des dossiers sur le Burundi’’. Les prisonniers politiques, les conditions carcérales,… n’en parlons plus. Ce ne sont que des exemples.

Mais bon, « un chrétien doit rendre grâce au Seigneur, tant en situation de malheur que bonheur », nous apprend la religion. C’est (peut-être) essentiel pour la santé de l’âme, faire comme si de rien n’était.

Arrêtez les opérations de séduction !

Chers politiciens, au lieu de nous pondre des stratégies pour séduire le monde, restez dans vos laboratoires et sortez-nous des idées qui visent à réduire le chômage, l’assainissement du climat des affaires, la promotion de l’équité et la justice.

Sinon, on va peut-être s’enivrer de prières aujourd’hui, mais la gueule de bois risque d’être assez sévère demain.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.