article comment count is: 0

Les perles de Yaga : l’espoir fait vivre

Nous revoici avec une nouvelle sélection de commentaires laissés par nos lecteurs sur notre page Facebook et sur notre site. Découvrez avec nous ce que nos lecteurs pensent de nos publications et ce que notre chroniqueuse, Elodie Muco, pense de ces commentaires.

Rukundo dans Mendicité au Burundi : «C’est ma mère qui m’envoie dans la rue » De Rivardo Niyonizigiye

«Voilà une cause qui vaut largement la peine qu’on se mobilise pour elle. Autrefois au Burundi, un enfant était considéré comme un trésor. Aujourd’hui, il est considéré comme une source de revenus par des familles déboussolées […]»

Hélas, vous dites vrai cher Rukundo. Après on s’étonne de la décadence de la société dans laquelle nous vivons ! D’ailleurs comme le dit si bien la romancière Maria Edgeworth (1797-1849): « Les enfants sont un bienfait ou un fléau du ciel suivant ce qu’ils deviennent et ils deviennent ce que l’éducation les fait ».

Eric Riyazimana dans Feux de signalisation: Bujumbura dans la confusion de Mwalimu Khadîdja Hussein

« […] ceux qui n’ont pas eu la chance d’apprendre le fonctionnement de ces derniers doivent impérativement avoir ces séances pour essayer de limiter […] les accidents routiers!»

Que ceux qui ont des oreilles entendent…

Cizanye Nkurunziza Immaculée dans Au Burundi tout va mal ? Vraiment ? De Ivan Corneille MAGAGI III

«Il faut garder l’espoir d’un avenir meilleur. Il y a eu au Burundi des crises plus graves qu’on a surmontées,  mais il nous faut tous être ensemble!»

Oui l’espoir fait vivre, mais ne nous leurrons pas. Nous ne les avons pas surmontées, nous les avons apprivoisées. Elles font partie de nous, nous faisons partie d’elles et quelques fois, ce sont elles qui nous dictent nos actions, souvent en mal.

Beninka dans Feux de signalisation: Bujumbura dans la confusion de Mwalimu Khadîdja Hussein

«Allez voir au Kenya, c’est pareil. Lors du passage d’une autorité, les policiers à proximité sont informés et viennent réguler manuellement le trafic. Il n’y a pas de problème, surtout que le trafic au Kenya est mille fois plus important que celui de BJM».

Je ne pense pas que le mot ‘autorité’ ait le même sens au Kenya qu’au Burundi. Quand on sait qu’à Bujumbura la circulation peut être perturbée par un simple pick-up policier, l’on est en droit de se demander finalement qui qualifier d’«autorité».

Hervé Muvest dans Les paris sportifs, la nouvelle « drogue » en vogue à Buja De Laude Ersine Complis Irakoze

« […] qui trop embrasse mal étreint !».

Je dirais plutôt que tout excès est mauvais. Mais gardons à l’esprit qu’ailleurs dans le monde, le secteur des paris sportifs rapporte des milliards de dollars par an, en plus de générer des emplois.

Tad Williams dans Au Burundi tout va mal ? Vraiment ? De Ivan Corneille MAGAGI III

«Dans chaque pays, il faut dire ce qui ne va pas en précisant pourquoi si possible, mais il ne faut pas oublier aussi de dire ce qui va. J’ai lu récemment cette phrase : Les Français sont des personnes qui vivent au paradis persuadés de vivre en enfer. Qu’en pensez-vous?»

Je pense que cette phrase illustre parfaitement bien la situation. Il serait vraiment temps pour eux de changer de mentalité et de profiter pleinement du paradis dans lequel ils vivent. On parle de la France bien entendu !

Dave Le Juif dans Les paris sportifs, la nouvelle « drogue » en vogue à Buja De Laude Ersine Complis Irakoze

« […] ça dépend de l’expérience et bien même des stratégies mises en place par le parieur»

Et on sent que c’est l’expérience qui parle à travers votre commentaire cher lecteur. Ai-je tort l’ami ?

Gioia Kayaga dans Au Burundi tout va mal ? Vraiment ? De Ivan Corneille MAGAGI III

«C’est bien joli tout ça, mais sans sécurité et sans diminution de la corruption, il n’y aura pas de touristes pour venir découvrir le pays et changer son image. Il n’y aura que des Burundais entre Burundais et le reste du monde ne les croira pas… ou même s’il les croit, il ne prendra pas le risque de payer pour des vacances où la police vous rackette à chaque coin de rue, où les infrastructures tombent en ruines et où les défenseurs des droits humains disparaissent dans la nature. Cet article part d’un bon sentiment, mais c’est un coup [d’épée] dans l’eau».

Einstein l’a dit : « il n’y a que deux façons de vivre sa vie : penser que rien n’est un miracle ou penser que tout est un miracle ». Où vous placez-vous chère Gioia ?

Ndaba Jean Claude dans Twittoscopie : «La victoire des nains sur les géants» De Alain Amrah Horutanga  

« […] Qui sont les nains? Qui sont les géants?  À ma connaissance, la région des Grands Lacs africains abrite les personnes les plus géantes au monde. Même les femmes de plus haute taille, je dis bien au niveau mondial, se trouvent dans cette même région, plus particulièrement au Burundi, au Rwanda et à l’est de la RDC».

C’est bien dommage que ce cher Jean Claude n’ait absolument rien compris à notre twittoscopie… Avouons qu’il est bien calé côté géographie quand même!

Ariel Bulldozer dans Feux de signalisation : Bujumbura dans la confusion de Mwalimu Khadîdja Hussein

«Une petite anecdote…une femme qui roule à vélo et passe sans se soucier des feux de signalisation et un policier qui demande…n’avez-vous pas vu le feu? Et la femme de répondre… beuh je ne sais pas…mais appelle les pompiers. Pourquoi amener les feux alors que la faim nous tue?»

Un sens de l’humour aussi développé que celui d’Ariel, on en redemande ! À vos claviers.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.