article comment count is: 0

Twittoscopie : Alice au pays des merveilles

Cette semaine, deux deuxièmes vice-présidents de la République, une ancienne et un actuel, ont fait la pluie et le beau temps sur la twittosphère burundaise. Dans notre revue hebdomadaire, on n’irait pas sans parler de ces « bakenyerarugamba » qui ont réussi à embrigader des éléments de la police, et de la sortie polémique de la Regideso.  

Ancienne deuxième vice-présidente de la République, le retour d’Alice Nzomukunda a déchainé les passions. Si certains se sont contenté de parler de lune de miel entre elle et Mathias Basabose, d’autres ont retenu qu’Alice était finalement revenue au « pays des merveilles », qu’elle veut aussi sa part du gâteau. Celle qui avait dit non aux « injonctions » de l’ancien patron du Cndd-Fdd, Hussein Radjabu, en 2006, a finalement avoué qu’elle n’avait jamais fui le Burundi. Qu’elle est merveilleuse cette Alice !

Qu’arrive-t-il au deuxième vice-président de la République ?

Josepeh Butore ne cesse de prendre du « volume » sur le réseau de l’oiseau bleu. Ses tweets font désormais le beau temps des abatwip. La dernière saille en date, à la fois drôle que provocatrice, a été vite retirée de son fil d’actualité. Monsieur Joseph devient en quelque sorte la star de la twittosphère burundaise ces dernières semaines.

Après le tweet sur l’accident et « son manque de compassion », cette fois-ci il s’agit de « Papa et maman Pancrace » accueillis au sein du parti au pouvoir. Si les caractères pouvaient aller au-delà de 140, on aurait certainement écrit une lettre ouverte à  Pancrace Cimpaye, lui qui refuse de voler sous les ailes de l’aigle. Quelques heures après, le tweet avait tout simplement disparu. Mais grâce aux captures d’écran, on n’a pu garder ses traces.

https://twitter.com/bandepac/status/835465277051633664

Une manifestation, un slogan

Les « amazones » du CNDD-FDD ont démontré leur force de frappe. Samedi 25 février, elles ont réussi à mobiliser certains éléments de la police avec qui elles ont entonné des chansons à la gloire du parti, selon SOS Médias. Suite à l’appel de la vice-présidente du Forum national des femmes du Burundi, Menédore Nibaruta, les « abakenyerarugamba» ont pris d’assauts certaines grandes places du Burundi.

Si le Forum est arrivée à laisser son empreinte lors de la manifestation, la grosse banderole a fait très mauvaise impression avec un nouveau mot: « humunité ».  À la place de cette « humunité » qu’on ne veut pas à tout prix accorder aux « putschistes », le gouvernement va-t-il se résoudre à leur accorder au moins une immunité ?

Qu’a tweeté le « sage » ?

L’homme qui avait pronostiqué contre toute attente la victoire de Trump semble avoir son candidat chouchou pour les présidentielles en France. En tout cas, Macron est bien parti pour devenir son favori. Pour Jean de Dieu, Emmanuel Macron est un honnête homme. Les derniers propos de Macron sur la colonisation ont fait le bonheur du « sage ». Une occasion de s’en prendre à la Belgique, « la source de tous nos maux ».

Depuis quand la Regideso se charge-t-elle de notre sécurité ?

Le ridicule ne tue pas, dit-on. Au Burundi, tout peut tourner en bourrique. Même la distribution de l’électricité. Si vous demandez à la Regideso l’horaire de la distribution de l’électricité, la réponse est désormais connue : « de peur que les malfaiteurs en profitent pour planifier leurs actes déstabilisateurs, nous ne pourrons pas divulguer cet horaire ».

Malgré son omniprésence, la police a désormais un nouveau concurrent: la Regideso, pour qui la sécurité veut dire ni moins ni plus « priver les populations de l’électricité et ne pas prévenir la coupure ». Sacrée Regideso! Espérons que les « malfeteri » seront finalement coincés grâce à elle.

A la semaine prochaine !

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.