Photo d'illustration: ©Yaga
article comment count is: 0

La semaine en images

Mode, football et journalisme citoyen, voilà les grandes thématiques de la semaine qui vient de s’écouler. Entretemps, la miss Burundi continue son marathon médiatique…

Elle l’avait promis et elle l’a fait. Ange Bernice n’a pas hésité à enfiler son écharpe de miss pour la bonne cause. Elle semble désormais devenir le porte-voix des enfants handicapés au Burundi. Le mercredi, 30 novembre 2016, Ange Bernice Ingabire a signé un partenariat avec le Réseau des centres des personnes handicapées du Burundi (R.C.P.H.B.) pour son programme « pied bot ». Ange a promis d’apporter son soutien dans la sensibilisation et la détection précoce du pied bot chez les enfants.

miss-burundi-signature

Dans son discours, Ange a tenu à rappeler le projet pour lequel elle avait été élue : assister socialement et financièrement les enfants qui naissent avec des malformations ou qui souffrent des maladies peu ou mal traitées aboutissant à des handicaps physiques.

miss

La mode pour commencer le mois de décembre

La deuxième édition deThe Um’FashionShow a eu lieu ce samedi 3 décembre au restaurant Oasis. Salle comble, la soirée a vu défiler plusieurs collections burundaises. Une soirée haute en couleurs. Ornella Gahimbare, la deuxième dauphine, s’est aussi prêtée au jeu. Elle est mannequin.

defile

La présence des mannequins XXL a sublimé la soirée. André Hakizimana, directeur de l’agence Umuringa, satisfait, a laissé exploser sa joie sur son compte Facebook.

um

Kigingi a encore prouvé qu’il avait un talent d’improvisation hors norme. Ce n’est pas Ange Bernice, aussi présente, qui dira le contraire. Elle en a fait les frais!

miss-b

Où avez-vous suivi le Classico?

Les matchs de football se succèdent mais ne se ressemblent pas. Il y en a qui attirent plus d’attention et déchainent les passions. Parmi eux, le classico espagnol. Ne serait-il pas le match le plus attendu de l’année ? Dame pluie, maîtresse des circonstances, a failli jouer un mauvais tour aux habitants de Bujumbura. Ils ne voyaient que du noir à certains moments du match.

canal« A Bujumbura, nous n’avons pas besoin de pluie. À Kirundo, si », a réagi un téléspectateur aigri.

Unicef et ses enfants journalistes

Pour clôturer en beauté avec l’édition 2013 des enfants journalistes de l’Unicef Burundi, Yaga avait été invité afin de partager son expérience avec les journalistes « en herbe ». Des rudiments du blogging et des cours sur l’utilisation efficace des réseaux sociaux ont constitué la charpente de la petite formation avec les blogueurs de Yaga. Les cérémonies se sont clôturées à Martha hôtel dans une ambiance conviviale.

unicef

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.