article comment count is: 2

Nouvel ombudsman : l’habit fait-il le moine ?

Edouard Nduwimana, ancien ministre de l’Intérieur, est le nouveau médiateur de la République, en remplacement de Mohamed Rukara qui a fini son mandat de six ans. Vice-président de l’Assemblée Nationale actuelle, son passage au ministère de l’Intérieur aura été caractérisé par la division des « grands » partis politiques burundais, notamment le FNL, le FRODEBUl’UPRONA.

 Certains Burundais pensaient qu’en acceptant de cohabiter avec le CNDD-FDD, le pouvoir rendrait à Agathon Rwasa ce qui lui est dû, son parti. Il n’en a jamais été le cas. Doit-on espérer qu’aujourd’hui l’honorable Nduwimana, élevé au rang de médiateur, pourrait trouver un moyen de réunir les partis désunis ? Est-ce l’occasion pour toutes les personnes ayant subi la poigne Nduwimana de respirer ? Le dessinateur Ajax s’interroge.
En bonus, rappelons que le concept de « nyakurisation »  est né pendant que le nouvel Ombudsman assurait la fonction de ministre de l’Intérieur. Et pour ceux qui veulent apprendre à bien prononcer le mot nyakurisation , cliquez ici.
ombudsman

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

    1. à assoir une vraie démocratie qui n’est pas celle basée sur l’ethnie, la région, le clan, religion mais qui rassemble tout le peuple burundais et qui met en avant le développement durable et harmonieux de la population (bref le Burundi)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.