article comment count is: 0

Culture : Agence Esther en standby à cause de la crise

Il y a de cela quelques temps, l’Agence Esther était l’une des agences de mannequins des plus en vue de la capitale Bujumbura. Créée en 2012, on ne parle presque plus d’elle aujourd’hui et plus d’un se demande ce qu’elle est devenue. Interview de la bloggeuse Elodie Muco avec Davy Carmel Ingabire, son directeur.

On parle très peu de l’Agence Esther aujourd’hui. Pourquoi ?

Après le dernier défilé que nous avons présenté en décembre 2014, « Burundi International Fashion Night » au Garage Toyota, nous étions en train de restructurer notre travail et notre équipe. Un casting était prévu pour mai 2015, nous avions aussi lancé les préparatifs pour deux évènements la même année, mais la crise a éclaté et ce n’était pas évident de pouvoir encore réaliser certains de nos projets dans ce contexte. Donc, nous avons tout simplement décidé de mettre en standby nos activités.

Que sont devenus vos mannequins ?

Aujourd’hui, ils sont aux quatre coins du monde. Mais nous essayons de garder contact. Je suis fier de certains d’entre eux qui continuent le métier que ce soit en Occident ou ici en Afrique, ou même ceux qui réussissent dans d’autres domaines. Nous avons toujours voulu que l’Agence Esther soit un tremplin pour s’ouvrir au monde, mais aussi pour qu’ils deviennent de bons modèles car, à nos débuts, nous n’avions personne ici pour nous guider.

Etiez-vous satisfaits du travail déjà effectué jusque-là ?

Absolument. L’Agence Esther a, à son actif, de nombreux défilés de mode relayés par des médias locaux et internationaux très respectés. De nombreux stylistes ont participé à nos évènements, des photographes burundais et étrangers ont travaillé avec nos mannequins et différentes entreprises commerciales ont engagé nos mannequins pour représenter leurs marques et apparaître sur leurs supports visuels commerciaux.

 

A quand le retour de l’Agence Esther ?

Je ne saurai dire quand exactement mais ce qui est sûr, c’est que nous reviendrons un jour. Cette période de pause va sûrement nous permettre de mieux analyser le marché et notre impact sur la mode et l’évènementiel au Burundi et dans la région.

Pour ceux qui ne le savent pas, quels sont les objectifs de l’Agence Esther ?

Les objectifs majeurs de l’Agence Esther sont entre autres la promotion du mannequinat au Burundi dans le but de le mener à un niveau professionnel aux normes et standards internationaux, mais aussi d’offrir aux entreprises commerciales des mannequins professionnels capables de mettre en valeur leurs produits sur toutes formes de supports visuels. De ce fait, cela permet d’exposer au monde entier le potentiel culturel, artistique et visuel qu’offrent les paysages burundais, une contribution au secteur du tourisme qui s’apparente souvent au mannequinat et à la mode. C’est dans ce sens que nous organisions aussi des événements de tous genres pour les entreprises, les restaurants et hôtels et pour les stylistes ou maisons d’habillement.

Partagez-nous votre opinion