article comment count is: 0

Portrait du Président idéal

La fiction du blogueur Bakame (pseudo) se déroule  lors d’un congrès réunissant les fils des chefs d’État du continent Pangée. Le fils du président de la République de Nyaburunga se lève pour dresser le portrait du dirigeant idéal, son père… Un portrait presque trop parfait, mais qui vise à inspirer une Afrique en manque de modèles.

Chers confrères, c’est rempli d’une immense joie que je me tiens debout à cette tribune. Dans l’esprit qui caractérise nos rassemblements, permettez-moi de vous présenter sans mayonnaise ni faux-fuyants le portrait du président idéal, mon père.

C’est un homme de paix. Il s’est durement battu pour arriver au pouvoir, sans pour autant faire la guerre. Son parcours n’a pas été facile. Il continuait à parler de pardon, quand il était injustement emprisonné. Il n’a cessé de prêcher le calme et la cohésion sociale, même quand ses partisans étaient remontés. Il n’a jamais versé dans le divisionnisme. Son combat ne défendait l’intérêt d’aucun groupe particulier, sinon celui de la nation entière. Pour cela, il était souvent incompris.

« Désormais, plus de torture, d’extorsion, de kidnapping, de disparition forcée, d’exécution extrajudiciaire. Personne n’est poursuivi pour son appartenance politique, religieuse ou militante »

 

À son accession au pouvoir, il a prôné un gouvernement d’union nationale, pour prévenir des divisions ou des sabotages et permettre ainsi une grande redistribution des ressources nationales. Un cadre permanent de dialogue national fut instauré. Il a toujours été attentif aux conseils avisés de ses compatriotes et de la communauté internationale, car il sait que les temps ne sont plus à l’isolement et à l’autarcie.

Il a réformé le système éducatif, de la base au sommet. Il visait la qualité et la compétitivité plus que la quantité. Dix mois après son élection, tous les districts du pays avaient reçu mon père en visite : il voulait être au contact des petites gens, avoir conscience de leur quotidien.

Pour lutter contre le chômage, il est sorti de la théorie pour proposer des voies concrètes aux jeunes : aujourd’hui, les crédits sont relativement accessibles. Cela lui a permis de gagner la confiance de la jeunesse urbaine. Sous son pouvoir, le pays n’a pas connu de régionalisme ou de favoritisme. La réforme des forces de sécurité a instauré une discipline exemplaire. Désormais, plus de torture, d’extorsion, de kidnapping, de disparition forcée, d’exécution extrajudiciaire.

Personne n’est poursuivi pour son appartenance politique, religieuse ou militante. Mon père est le chouchou des médias, car il leur a permis de travailler en toute liberté. Le délit de presse n’existe d’ailleurs plus dans notre jargon judiciaire.

 

« Conscient qu’on ne peut durer éternellement au pouvoir, il ne veut pas modifier la constitution pour s’accrocher au pouvoir »

 

Bien sûr, Il y a eu des gens corrompus dans son gouvernement et ils ont sali sa réputation. Mais il s’en est vite séparé. Grâce à une réelle séparation des pouvoirs, il n’a  pu protéger aucun membre de son parti contre des poursuites judiciaires. Son entourage doit avoir les mains propres, mais il s’assure aussi qu’il soit toujours compétent.

Conscient qu’on ne peut durer éternellement, il ne veut pas modifier la Constitution pour s’accrocher au pouvoir, malgré la pression du peuple qui l’y pousse. Il a compris que le leadership, c’est savoir préparer ses successeurs. Il a été un si bon exemple qu’aujourd’hui tout le monde voudrait prendre sa relève. Il a tant fait de bien qu’on lui souhaite aujourd’hui une retraite bien méritée.

Apprenons donc, chers camarades, de cet homme exemplaire pour notre continent. Portons loin son message, pour que tout le monde sache qu’une bonne gouvernance est possible afin de créer de l’espoir parmi nos peuples. Je voudrais terminer en remerciant chacun de vous de m’avoir prêté oreille attentive. Vive la démocratie.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.