article comment count is: 1

Twittoscopie : Dieu s’est fait homme

La semaine du 22 au 28 août a été marquée par le premier anniversaire du troisième mandat du président Nkurunziza. En marge de la célébration, il y a eu aussi le retour d’un hashtag : #10millionsPresidents. Nous nous posons aussi tous une question : jusqu’où ira notre « sage » Jean de Dieu ? La semaine aura par ailleurs été marquée par des questions liées à l’enseignement au Burundi.

Ceux qui lisent la Bible peuvent se référer à Jean 3.16 pour comprendre. Un autre fils unique deviendrait-il équivalent de président unique, éternel et omnipotent ? 

Au Burundi, la politique et la religion sont inséparables, comme les doigts de la main. De ce fait, la prière de la première Dame du Burundi a fait tout un boucan. Les abatwip l’ont saisie, interprétée comme bon leur semblait.

https://twitter.com/HumuraBurundi/status/769039307436941312

Il est de coutume, depuis son avènement en 2005, que le président Nkurunziza organise une prière pour fêter ses investitures. L’anniversaire du troisième mandat n’a pas dérogé à la règle. Il fallait rendre grâce à Dieu. Ainsi, la famille présidentielle a invité les «Burundais » à se joindre à eux pour remercier Dieu pour tous les « bienfaits » qu’il ne cesse de leur prodiguer.

Qu’arrive-t-il au “sage”?

Que lui arrive-t-il réellement ? A quoi pense-t-il ? Est-il toujours mentalement apte ? Les Abatwip veulent savoir. Moi de même. Une entrevue avec lui, serait la bienvenue. Mais entre-temps, deux de ses tweets ont encore fait polémique. Ils ont suscité l’indignation chez les internautes burundais. Mais comme à chaque fois, les supporteurs ne manquent jamais. Certains d’entre nous seraient-ils atteints du syndrome des moutons de Panurge ?

Et quelles ont été les réactions des Abatwip face aux tweets de Mutabazi ? Certains sont allés jusqu’à demander sa révocation dans la fonction qu’il occupe aujourd’hui. Willy Nyamitwe a tenté de jouer le pompier. Le personnage n’est plus celui d’il y a deux mois. Les révélations des diplomates lui ont-elles causé du tort ? Ou bien, comme certains le pensent, hallucinerait-il ?

#10MillionsPresidents était de retour

Surement le hashtag de la semaine. Après une année jour pour jour, « leurs excellences présidents du Burundi » ont, à leur manière, célébré le premier anniversaire de leurs investitures. Bon, ils n’ont tout de même pas oublié qu’ils avaient prêté serment un certain 26 août 2015.

Et la petite culotte… plutôt la mini-jupe s’y est mêlée. Les #Abatwip et l’humour, c’est comme s’ils venaient de la même famille.

La dure épreuve de l’éducation

L’enseignement au Burundi souffre aujourd’hui de plusieurs maux. La dernière polémique en date n’a pas laissé indifférent certains Abatwip. Des questions se posent sur la qualité de l’enseignement. Le système en cours promeut-il la « médiocrité » ? A quoi sert un concours ? Eduquer ses propres enfants c’est déjà un casse-tête, alors imaginez éduquer les enfants de tout un Etat.  Je n’en dis pas plus.

Le tweet de la semaine ?

Les tweets mémorables, il y en a eu plusieurs, mais ils ont tout simplement été effacés. Voilà donc pourquoi le tweet de la semaine sera le tweet indisponible de l’Assemblée Nationale du Burundi.

A la semaine prochaine !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

  1. Mr Alain horutunga..si je comprend bien tu affirme que notre président vient de finir une première année de son……. » 3ème mandat « ……?!

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.