article comment count is: 2

Hommages au Général Adolphe Nshimirimana

Le 2 août 2015, le  Lieutenant-général  Adolphe Nshimirimana a été tué suite à une embuscade au Nord de Bujumbura. Une année après, le bloggeur Mwalimu Khadija Hussein, pleure toujours la disparition de cette figure éminente du pouvoir de Bujumbura et lui rend hommage.

Des larmes et des sanglots. Qu’est-ce qui pourra nous faire oublier notre général Adolphe Nshimirimana, lui qui a consacré sa vie à défendre la démocratie ?

Mon général, tu as été un des piliers de la lutte pour la restauration de la démocratie alors qu’elle avait été enterrée en 1993 après  l’assassinat du premier président démocratiquement élu dans l’histoire du Burundi, Melchior Ndadaye.  Tu t’es donné corps et âme pour protéger le peuple et défendre les couleurs nationales avec bravoure, héroïsme et patriotisme.

Tu as joué un rôle clé dans la réussite du processus d’intégration entre les anciennes forces qui s’affrontaient, une réussite qui a surpris le monde. Les anciens frères ennemis se sont ainsi dressés comme un seul corps, une seule force républicaine, réputée pour sa discipline, sa bravoure et sa vaillance, non seulement au Burundi, mais aussi dans d’autres pays où elle intervient dans des opérations de maintien de la paix. Tu as terminé ton voyage sur terre ici après avoir vu des soldats nés aux quatre coins du pays, défiler ensemble dans un décor multicolore et multi-ethnique.

Je sais qu’il y a ceux qui te tiennent pour responsable de tous les maux, te présentent comme un monstre,  mais moi, je te connaissais avec tes valeurs humaines pour lesquelles tu t’es battu. Tu aidais des orphelins, des veuves et d’autres indigents, tu as participé au développement du pays et tu as aidé et encouragé les jeunes à exploiter leurs talents.

Mon général, tu as combattu pour la paix, la démocratie et la dignité de chaque Burundais. Sois donc rassuré ! Peu importe la tempête,  ton héritage vivra. La majorité des filles et fils  du pays reste inébranlablement déterminés à défendre toujours la démocratie chèrement acquise, pour laquelle leurs frères et sœurs ont versé leur sang.

Et quant à toi, mon général, repose en paix !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. Nous avons perdu un sujet util pour le peuple Burundi,celui qui s’est donné pour la majorité souvent malmenée.Repose en paix mon General

  2. Que son âme repose en paix, à côté des pères de la souverainété nationale et la démocratie, RWAGASORE et NDADAYE. Ses action éclaireront toujours le BURUNDI et le monde entier.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.