article comment count is: 5

Télé novelas, des machines à illusions qui détruisent « nos » enfants

Le blogueur Yves Irakoze n’y va pas par quatre chemins : les séries télévisées connues sous le nom de « télé novelas » n’augurent rien de bon pour la jeune génération.

Avez-vous été une fois chez des voisins et personne de la famille n’a réagi à votre chaleureux « bonjour » malgré que tout le monde soit au salon, concentré devant leur petit écran ? Vous seriez-vous disputés, un jour, une télécommande avec votre sœur, votre nièce, cousine parce qu’une certaine Veronica et un certain Fernando étaient à deux doigts de se donner un french kiss final après deux mois d’une série à rebondissements ? Si oui, recevez toutes mes félicitations ! Bienvenu au club, dans le cercle très fermé des gens excédés par le phénomène télé novela.

Qu’est-ce que qu’une télé-novela?

Sans verser dans le clash, c’est le genre de feuilletons tellement long qu’ils peuvent vous faire louper une coupe du monde. Tout ça pour un scénario qui peut se résumer en une phrase : deux êtres qui s’aiment passionnément, puis se séparent, se retrouvent avant de se séparer à nouveau, pour mieux se retrouver et se marier. Voilà!

Ces téléromans restent prisés chez les jeunes de nos quartiers. Pis, les parents ne sont jamais en retard pour renouveler l’abonnement aux fournisseurs de la télé numérique, histoire de garder leurs rejetons à la maison afin d’ « éviter qu’ils ne sombrent dans la délinquance ».

Revers de la médaille

Des enfants restent toute la journée scotchés devant la télévision. Jouer, gambader dans les rues du quartier c’est à oublier, sans parler des valeurs,de l’esprit d’équipe, de la débrouillardise, de l’esprit d’aventure qui ont totalement disparu. Il est désormais difficile, voire impossible, d’apprendre aux jeunes les travaux ménagers pendant les vacances. C’est la nouvelle génération, la génération télé novela.

La mentalité télé novela

Naturellement, les gens ont à la base une vision positive des choses. C’est à coup de déception et de succès qu’elles apprennent à faire la part des choses. Comment voulez-vous qu’un gamin grandisse en gardant le caractère sacré du mariage alors qu’il est gavé depuis sa tendre enfance d’images de couples qui se disloquent, de cas d’infidélité à n’en plus finir ? Comment faire croire à ces mêmes gosses au meilleur de l’être humain si leur enfance n’a été rythmée que par des images de gens prêts à tout pour réaliser leurs funestes ambitions?

Je ne veux pas me la jouer mauvais flic. J’ai juste l’impression que certains géniteurs ont troqué leur rôle d’éducateur avec ces machines à illusion que sont les télé novela. Je suis persuadé que l’accès au septième art en général doit être assuré aux enfants de manière contrôlée.

Un peu comme ces parents qui, il y a quelques années, envoyaient au lit leur progéniture avant la diffusion du célèbre « Sous le soleil ».

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (5)

  1. Je n’ai jamais regardé ces genres de divertissements. je travaille au Mozambique. Ici la voix des personnes responsables ou qui de ceux qui s’inquiètent de l’avenir de leur pays m’en ont parlé. Je pensais que le Burundi n’est pas dans cette « modernité». ces lobby ont réussi le pari. Mais il n’est jamais trop tard. mon frère pour ce que vous pouvez, continue à aider nos compatriotes à prendre conscience du mal de tele novelas

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.