article comment count is: 2

Une lettre aux prisonniers de Mpimba

Hugues Safari, jeune blogueur, a visité pour la première fois la prison centrale de Mpimba. Le choc de l’expérience l’a poussé à écrire une petite missive pour les détenus de la prison.

 J’ai été tenté de rester loin de vous, de ne pas vous regarder en face, de ne pas vous saluer. J’essayais de me mettre dans votre peau, d’imaginer vos états d’âmes, vous qui êtes coincés entre ces quatre grands mûrs. J’ai pensé à combien vous deviez avoir envie de sortir pour retrouver vos familles, vos occupations, vos ambitions, votre vie normale. Puis je me suis égaré dans mes pensées. Je sentais vos efforts impuissants de plaider non-coupable pour ne plus habiter ce bâtiment.

Sachez avec assurance que le ciel ne vous est pas tombé dessus en vous retrouvant derrière ces barreaux. Vous êtes toujours des nôtres. D’ailleurs, dehors nous souffrons aussi. Nous marchons la peur au ventre, craignant le méchant au tournant. Nous travaillons désespérément pour combler les besoins du lendemain. Nous agonisons.

J’ai failli lâcher un « ça va ?  » devant une maman détenue. Mais j’ai réalisé que cette question aurait été égoïste et stupide car je voyais bien qu’elle allait mal.

« Madame, tu n’as pas échoué à tes responsabilités de mère. Ton pagne n’a pas été souillé, il est blanc, il est innocent. Tu l’utiliseras pour te couvrir, pour essuyer tes larmes chaque matin en l’absence de tes enfants, celles qui coulent lorsque tu penses aux aventures incertaines des tiens. Ces larmes que je soupçonne dans tes yeux quand on prononce leurs noms consolideront leur avenir. Ils vous sentent près d’eux. Vous ne les avez pas abandonnés ». Voilà ce que j’aurais voulu lui souffler.

À tous ces gens qui ne savent pas pourquoi ils sont à Mpimba, ne laissez pas ces barreaux vous définir. Ne les laissez pas limiter votre esprit!  Ne les laissez pas nuire à vos ambitions ! Restez debout ! Ne cédez pas au découragement ! Battez-vous contre tout ce qui pourrait affaiblir vos esprits !

Un jour, vous serez libres !

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (2)

  1. L’homme(qui vous a mis en prison) n’est pas infaillible. C’est une des raisons de l’abolition de la peine de mort. Soyez forts, pensez à des projets que vous entreprendrez une fois libre et ne laissez pas la rancune et les regrets d’avoir été au mauvais endroit au mauvais moment vous ronger! Regardez autour de vous, transformez votre situation en une opportunité! Meme si c’est facile qu’à faire, ce n’est pas impossible. Combien d’hommes célèbres y ont passé? Ce n’est pas la fin. C’est une des pages de votre vie sur terre. Et pour ceux qui croient en l’au-delà, seul l’Eternel qui voit vos coeurs meurtris, qui sait la vérité ne laissera pas le mal triompher. Il vous essuyera vos larmes et vous ne vous souviendrez plus de vos galères. Et moi d’étendre cette missive à tous les prisonniers innocents du monde entier. La roue tourne.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.