article comment count is: 21

La virginité : un trésor difficile à garder

Dans le Burundi traditionnel, s’abstenir de tout acte sexuel avant le mariage était une obligation. Les filles étaient contraintes de rester vierges jusqu’au  jour du mariage. S’abstenir et garder sa virginité était preuve d’une éducation réussie. La blogueuse Bella Nininahazwe s’est entretenue avec certains de ses amis à propos de ce comportement qui valait de l’or et nous fait le point.

Une fille qui avait perdu sa virginité avant le mariage était humiliée et c’était la honte pour toute sa famille. La mauvaise nouvelle était transmise à la famille de la jeune épouse par l’envoi d’un morceau de chalumeau coupé de part et d’autre. Ce symbole transmettait le message d’une mauvaise éducation à la famille de l’épouse. Aujourd’hui, la question de la virginité suscite de nombreuses interrogations. Pour les uns, elle est à encourager, pour les autres, c’est une vertu archaïque qui incarne une pure stupidité. Ou bien encore c’est une forme de domination de la femme car la virginité n’est pas exigée chez les garçons.

Des témoignages discordants

Alida (son nom a été changé), une jeune femme de trente ans, nous raconte son expérience. « Je me suis mariée à l’âge de vingt-huit ans,  je venais de terminer mes études du premier cycle universitaire. On avait jamais parlé de sexualité avec mon époux mais j’étais encore vierge et mon intention n’était pas de plaire à mon mari. Par contre, j’avais peur de tomber enceinte avant le mariage. Ça a été une grande surprise et un très bon cadeau à mon époux. J’étais moi aussi très surprise de voir l’importance qu’il accordait à ce que je qualifiais de « simple ». A elle d’ajouter avec un doux sourire : « Mon mari me respecte et me valorise et surtout, il a confiance en moi. J’avais un trésor que j’ignorais ».

 Une amie m’a confié un témoignage diffèrent de celui d’Alida : «  Moi je me suis mariée à vingt-cinq ans et je n’étais plus vierge. Auparavant, j’avais honte et je me demandais comment  mon mari accueillerait  la nouvelle. Je voulais remettre à plus tard la nuit des noces, je me sentais honteuse, je culpabilisais. Et tout cela parce que ma tante m’avait posée la question lors des préparatifs. Ça m’a fortement perturbée. Heureusement, mon mari n’y a pas attaché trop d’importance. Pour moi, celles qui sont encore vierges devraient garder leur « trésor » et pour celles qui ne le sont plus, ce n’est pas la fin du monde ! Les hommes le comprennent très bien. Toutefois les parents devraient avoir leur rôle dans la préservation de la virginité de leurs filles car je trouve que c’est un grand cadeau à offrir à son mari».

Selon un autre ami encore célibataire que j’ai interrogé, il ne croit plus qu’il existe encore des filles vierges. Sous un ton moqueur il me confia : « A moins qu’on aille trouver une nouveau-né à l’hôpital !». Et d’ajouter : « Me marier à une fille vierge sera un grand bonheur et honneur pour moi  mais ce n’est pas vraiment une condition, je me marierai avec celle que j’aime ».

Des fois je me demande s’il faut vraiment considérer la virginité comme un signe de bonne éducation. Est-elle le signe d’une vie chaste ?

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (21)

  1. Bonjour votre article m’intéresse beaucoup madame surtout ces témoignages reflète la réalité. ce que je peux ajouter est une autre catégorie des filles qui voit encore dans la virginité un trésor à offrir à son époux le jour des noces je les encourage
    il existe encore peu des hommes qui peut exiger la virginité je les decourage et je les conseille de considère l’amour.
    Je parle des paradoxe mais j’essaie d’être réaliste.

    Merci encore Madame pour cet article

  2. Je soutiens que la virginité de la fille est un signe d’une bonne éducation et la plupart des femmes qui étaient vierge jusqu’au jour du mariage sont des femmes de caractère.Que ceux qui ne le sont plus avant le mariage ne se culpabilise pas car leur valeur leur revienne lorsqu’elles decident de ne plus se souiller.
    En rapport avec la chasteté chez les garçons et les hommes, puisque nous exigeons un tel ‘cadeau’ de la part de nos ‘élues’, nous devrions savoir leur donner aussi ce ‘ cadeau’. c’est alors que nos couples se construiraient sur l’amour, la communion, l’entente, la compréhension mutuelle et surtout sur des bonnes valeurs reçues et pouvant être transmises à la descendance et de générations en générations.

  3. Ce serait une grâce divine de se marier a une vierge.mais quand cela ne tienne, étant donné que L’éducation est fonction d la société,en aucun cas la virginité doit continuer à etre preuve matériel de l’education.cela part du principe part du principe qu’aujourd’hui,les facteurs socioeducatifs qui influencent les rapports sexuels chez la fille sont plus à ses portes qu’avant.concrètement,la virginité d la fille n’est pas le seul indice d’une bonne éducation.It’s one elements among many.thank to all readers

  4. De la meme facon que les femmes n’allaient pas a l’ecole, ne peuvent pas heriter, ont pris du retard a integrer la politique, …elles ont ete emmene a penser que la virginite est un ‘CADEAU’ aux ‘hommes’. Quel dommage!
    Et pourtant en matiere d’egalite, et d’emmancipation il n’y’a aucun mal a explorer sa sexualite, a connaitre son corps et a etre bien dans son corps. Naturellement les hommes et les femmes eprouvent des besoins sexuels mais seuls les hommes au Burundi preferent avoir ce cadeau comme surete ko batazomuvanga! Tout cela a change! C’est enervant! le 2e temoignage qui parle de culpabilite, de peur avant le mariage. Comment se fait il qu’ils n’avaient pas parle de leur vie sexuelle avant le mariage? Je suis curieuse de savoir si aucune filleinterogee par Bella n’etait aps assez a l’aise d’accepter que le fait de ne pas etre vierge est OKAY et que le sexe n’est pas un crime s’il est bien consome et protege! Que les hommes burundais arretent de rever rero.

    1. Let women be?
      Sha aho ko menga si ejo! Qui vivra verra!
      Il est absolument impensable dans notre société, qu’une jeune femme (d’ailleurs avons nous le droit d’être appelée « femme » lorsque l’on est célibataire, iwacu?) puisse avoir une vie sexuelle active et épanouie en dehors des liens sacrés du mariage. Dans ce cas, qui irait avouer avoir perdu sa virginité sans regrets? Bahave bavuga ko atagira indero? Comme si les pôôôvrees parents étaient consultés, sur ces délicates questions.
      Pour en revenir à cette virginité, ressentie comme un cadeau, privilège etc.
      C’est que la plupart des fois,l’Homme la considère comme une garantie de fidélité dans le futur et se sent d’avance rassuré sur la paternité des enfants à venir. Et bien entendu, n’allez pas croire que en échange il sera motivé plus que ça à résister à toutes les belles tentations dont il croisera le chemin ,hein? Faut pas trop rêver non plus! #JustSaying

  5. Du courage petite soeur. ..courage courage allez de l’avant dans tout ce que tu fais et surtout dans ta lutte contre le racisme ,tribalisme et toute autre forme de … sui ronge certains pzys fu monde et l’Afrique en particulier

  6. L’article en soit est très intéressant. Mais il faudrait avoir beaucoup plus d’interviewés pour en découvrir davantage, et nous dire comment elles ont procédé pour garder ce « trésor ». Ça pourrais aider les autres.

  7. Oui La virginité est un signe d’une bonne éducation.chaque fois qu’il avait eu des rapports sexuaire,on se doutera toujours de toi.ne t-aventure jamais à le faire même à ton fiancé mêmement au garçon,n’ose pas à propose à ta fiancée car elle doutera de toi même après le mariage.

  8. Je pense que la première question qu’on devrait se poser est si la virginité existe. Le concept existe, oui, mais en vérité, il n’y a aucune difference entre l’organe sexuelle de femelles avant ou après avoir eu des relation sexuelle. Cela est un myth propager par la religion et nos coutumes ancestrale. Alors, pour quoi est-ce qui que ce soit voudrait avoir ce ‘cadeaux’? Pour quoi est-ce que les homes veuleuent non seulement quelque chose qui n’existe pas mais aussi le corps de leurs femmes. Comment ce fait-il que les femmes se deludent qu’elles devraient donner quelque chose autre que leur sentiments. Pouquoi devons nous donner nos corps? Nous donnons nos corps a nos enfants quand on leur donne naissance, quand on les allaites et maintenant on nous dit que notre sexe doit etre donner au hommes? Nos corps nous appartiens. En effets, vous devriez perdre votre ‘virginité’ a vous-même (ça s’appelle la masturbation), surtout si vous pensez que c’est un tel trésor.

  9. bien sur à ceux qui ont pu garder la virginité ce serait agreable nul n,ignore pas ça mais je n,apporterais pas un jugement pour celle qui ne l,est pas c,est humain!seulement je peux conseiller à celles qui ne le sont plus de ne pas continuer la prostitution après le mariage!à bien attendeur salut!

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.