article comment count is: 1

Les seins nus, un mode universel de protestation ?

Poser seins nus est un mode de contestation qui défraie les passions aujourd’hui. Dacia Munezero, femme burundaise, fait le lien entre la protestation des femen et celle des Burundaises.  Quelle signification donner à un tel acte ?

Dans la vie, quand une femme est vraiment en colère elle l’exprime de diverses manières. Soit elle crie et casse tout, soit elle pleure toutes les larmes de son corps. Certaines s’enferment dans un silence de marbre : « don’t talk to me ! » Mais une autre forme de protestation et d’expression de la colère apparaît subitement en Europe plus précisément en Ukraine: manifester les seins nus.

Cette forme de manifestation a été introduite par les « Femen » (mot latin qui signifie cuisse). Trois femmes ukrainiennes sont les pionnières de ce mouvement. Au départ, le but était de défendre les droits des femmes dans l’Ukraine post-soviétique. Mais rapidement le groupe devient internationalement connu et organise des actions, essentiellement seins nus, ce qui le conduit aussi à s’impliquer dans plusieurs autres sujets, notamment pour la démocratie et contre la corruption, la prostitution ou encore l’influence des religions dans la société.

Leur dernière action en date s’est déroulée lors d’une conférence de l’islamologue controversé Tariq Ramadan lors du grand rassemblement musulman annuel au Bourget (Seine-Saint-Denis, France). Les militantes féministes s’étaient mises torses nus pour scander « Allah is not a politician ».

Du« déjà-vu » au Burundi 

Il y a presque trois ans, exactement le 27 septembre 2013, des agents de l’office burundais des recettes (OBR) accompagnés par des policiers font une saisie de centaines de pagnes au Marché  « Chez Sioni ». En signe de protestation, les vendeuses décident alors de retirer leur haut et se roulent par terre les seins nus.Les policiers gênés, choqués, détournent le regard sans oser s’approcher d’elles. Un coup réussi face aux kalachnikovs de la police

Le phénomène est également réapparu récemment dans les manifestations anti 3ème mandat, où une mère mortifiée  par l’arrestation de ses fils s’était déshabillée dans la rue pour exprimer sa tristesse devant des policiers.

Au-delà de la nudité quelle interprétation ?

Pour les Femen, les seins nus symbolisent les conditions des femmes ukrainiennes : pauvres, vulnérables et seulement propriétaires de leurs corps. Mais je pense que pour les Burundaises c’est un autre symbole. Il y a cette pudeur qui caractérise « habituellement» la femme burundaise. Et pour qu’elle en arrive à se dénuder en public, sans qu’elle soit ivre évidemment, ce qu’elle est vraiment désespérée, à bout. Et c’est cette décision d’aller au-delà de la pudeur, de la dignité, qui impacte le plus la cause défendue. Mais cela résout-il plus rapidement le problème ? Je ne suis pas vraiment sûre.

Partagez-nous votre opinion

Les commentaires récents (1)

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.