article comment count is: 0

Chancelle, une voix récompensée pour les droits des enfants

A 20 ans, Chancelle Bamuhaye, blogueuse et jeune journaliste, vient de gagner le premier prix de 500.000Fbu dans un concours d’émissions sur les droits des enfants organisé par la Radio Colombe en collaboration avec lUNICEF. Elle nous raconte son expérience.

«  Je suis super heureuse ! Je ne pensais pas pouvoir devancer des anciens journalistes qui font ce métier depuis des années », se réjouit Chancelle.

Evoluant depuis 4 ans en tant que journaliste, Chancelle commence à 16 ans comme enfant-journaliste de l’Unicef.  Depuis, elle travaille avec toutes les stations ayant un contrat avec cette organisation internationale. Elle présente une émission en langue nationale de 30 minutes sur la déscolarisation des élèves de la commune Gatara, en province Kayanza.  « L’émission sintitule Impore Iwacu.  Elle est coproduite en collaboration avec le Studio Ijambo de la branche média de Search for Common Ground », explique-t-elle.

Mon âge, mon obstacle

«  Jai des difficultés à avoir des interviews avec des administratifs. Ils me sous-estiment à cause de mon jeune âge », raconte la journaliste de nature calme et réservée. De surcroît, poursuit-elle, « je me heurte également à la timidité et à la réticence de ces jeunes élèves qui ne veulent pas témoigner  pourquoi ils arrêtent les études ».

Pour la gagnante, la seule solution est de sensibiliser autant les parents que les enseignants afin qu’ils encouragent leurs enfants et qu’ils aillent jusqu’au bout.  Et de conclure : « le prix que jai reçu est un encouragement pour continuer sur le chemin que jai entrepris. Bien que je doive combiner mes études avec mon métier, jespère arriver très loin : me retrouver un jour au micro des grands medias internationaux en train de plaider pour les droits des enfants burundais ».

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.