article comment count is: 0

Et ainsi partait Alexandre, l’éboueur

Ce matin-là, le quartier de Musaga, qui est l’épicentre de la contestation, a reçu du soutien venu de Kanyosha et de Bujumbura rural. Le groupe de contestataires peut donc compter sur un bon millier de personnes.

Face à ce nombre, la police se donne pour mission d’arrêter les manifestants au niveau de la 1ère avenue. Plus nombreux et très déterminés, les manifestants parviennent à faire reculer les forces de l’ordre jusqu’au niveau du 2e bataillon commando, plus communément appelé « Camp Muha ». Après des affrontements au cours desquels la police tire à balles réelles et les manifestants lancent des pierres, ce sont finalement ces derniers qui prennent le dessus, forçant les policiers à se réfugier dans les enceintes du 2e bataillon commando.

Par Enfants du Pays

Lisez la suite ici…

Partagez-nous votre opinion