article comment count is: 0

Burundi : un dialogue au point mort

À l’heure où le Burundi a accepté de négocier avec l’Union européenne pour tenter de maintenir son aide à la coopération, le dialogue inter-burundais stagne.

Impossible de rassembler tous les camps pour trouver une solution à la crise. Le pouvoir reste sur ses positions, accusant l’opposition et plusieurs organisations de la société civile d’avoir contribué à la tentative de coup d’État de mai dernier.

En attendant, les violences continuent à Bujumbura. Les cas de « cadavres jetés dans les rues » sont rapportés quotidiennement par diverses organisations.

Se basant sur les accords de Cotonou, l’UE est désormais parvenue à pousser le gouvernement à discuter. Toutefois, comme bien d’autres, ces discussions risquent de ne pas avoir d’impact sur le terrain.

Partagez-nous votre opinion

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure utilisation sur ce site web.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Si vous souhaitez en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, veuillez lire notre politique relative aux cookies.